Société : piégé puis brûlé avec la complicité de sa copine, il meurt

0
396

Ali Soumaine, un jeune a été brulé dans une maison au quartier Ndjari avec la complicité de sa copine Hadjé. Il a été inhumé ce dimanche à Lamadji. Le procureur Youssouf Tom confirme à Tchadinfos.com que tous les présumés auteurs sont arrêtés.

Ce vendredi 2 août 2019, Ali Soumaine a passé une partie de la soirée sous lampadaire derrière l’hopital de la Renaissance. Il faisait déjà un peu tard, Ali Soumaine a accompagné sa copine Hadjé chez elle. Deux personnes sont embusquées pour l’attaquer à l’entrée. 

Selon l’oncle de la victime, la fille l’a piégé en l’entrainant dans une cour qui n’est pas la sienne. Dès son entrée dans la cour, Ali Soumaine a été maîtrisé par les deux personnes (un homme et une femme) qui l’attendaient.  “On lui aspergé de l’essence et craqué l’allumette sur lui”, explique l’oncle du défunt.

Pendant ce temps, il y avait un voisin de la fille qui regardait la scène. Les deux bourreaux ont pris fuite, laissant Ali Soumaine en train de se faire consumer par la flamme.

Le voisin de la fille a intervenu pour éteindre le feu et pris le téléphone d’Ali Soumaine pour  appeler sa famille qui est arrivée au moment que la police. Dans la nuit de ce vendredi Ali sera évacué à l’hopital. 

Ali Soumaine rendra l’âme dans la nuit du samedi et enterré le matin du dimanche 4 août 2019 au cimetière de Lamadji.

La famille d’Ali Soumaine se dit mécontente du comportement de la justice. “Nous avons appelés le procureur et ses substituts mais aucun ne s’est présenté pour constater jusqu’a ce Ali meurt. Nous avons filmés pour garder la preuve”. Son oncle dit qu’il confiera l’affaire a la justice, “aucune personne de la famille ne tentera de se venger”, confie-t-il

Laisser un commentaire