Dimanche 16 mai 2021

« Si c’est avec nos impôts qu’on va acheter des munitions, des balles qui assassinent nos enseignants, nous avons un problème », Pahimi Padacké Albert

Am-Timan, chef-lieu de la province du Salamat et Bitkine dans le Guéra ont constitué ce dimanche 28 mars 2021, les cinquième et sixièmes étapes de la tournée du candidat Pahimi Padacké Albert dans les parties orientale et centrale du Tchad.  

A Am-Timan, avant de prononcer son discours de campagne, le candidat du Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-Le Réveil) a fait observer une minute de silence en mémoire des deux enseignants tués par balles perdues le 23 mars dernier à N’Djamena. « Dieu sait, le monde sait que l’avenir d’un peuple dépend de la formation de sa jeunesse. Si c’est avec nos impôts qu’on va acheter des munitions, des balles qui assassinent nos enseignants, nous avons un problème », a déclaré Pahimi Padacké Albert. Il a indiqué que cette minute de silence est « l’explication profonde » de sa candidature. « Je suis candidat pour que plus jamais l’armee achetée avec les impôts du peuple tchadien ne se retourne contre le peuple tchadien ».

Comme lors des précédentes étapes, PPA a relevé les problèmes d’eau, d’infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que des conflits intercommunautaires et agriculteurs-éleveurs qui sont liés, selon lui, à la défaillance de l’Etat. Il a exprimé son incompréhension que « le peuple laborieux du Salamat » qui constitue le « grenier du Tchad » produise pour nourrir le Tchad mais n’ait pas de route. Pahimi Padacké a promis, s’il est élu le 11 avril prochain, qu’il y aura « immédiatement une route pour desservir le Salamat ». Il a également promis régler les problèmes d’eau potable, d’infrastructures éducatives et sanitaires, les conflits intercommunautaires et agriculteurs-éleveurs.

La population, majoritairement jeune, au meeting de Bitkine

Après Am-Timan, le candidat du Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-Le Réveil) et sa suite ont mis le cap sur Bitkine. A leur arrivée, une délégation du MPS dans laquelle nous avons pu identifier Moussa Kadam, 1er vice-président de l’Assemblée nationale, tenait également un meeting. La présence concomitante de ces deux camps a occasionné une grande mobilisation dans le chef-lieu du département d’Abtouyour. Lors de son meeting, Pahimi Padacké Albert, a dénoncé l’ancienne génération (en référence à ceux qui étaient en meeting à son arrivée) qui, selon lui, tient toujours les commandes et a écarté la jeunesse du Guéra. En présentant sa candidature comme la seule « valable » pour battre le président sortant, il a indiqué que le temps est venu pour le changement.

PPA a donc exhorté les jeunes de Bitkine à récupérer leurs cartes d’électeur, à aller voter le 11 avril 2021 et à assister au dépouillement pour « empêcher la fraude ». Face aux jeunes qui scandaient « changement », « Iyina » (nous sommes fatigués, en arabe local), « 1er tour », Pahimi a déclaré que le maréchal Idriss Déby Itno « sera battu et un nouveau Tchad naîtra, un Tchad d’égalité, un Tchad de justice, un Tchad où il n’y aura plus d’impunité ».

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Tchad : Pr Avocksouma rejette le motif de son exclusion du bureau exécutif de l’UNDR

Kebzabo Saleh, président national du parti politique UNDR ( Union Nationale pour le Développement et le Renouveau), décide d'exclure son secrétaire national administratif adjoint,...

Tchad : Avocksouma Djona exclu du bureau exécutif de l’UNDR

A travers une décision signée ce 16 mai 2021, le président de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) Saleh Kebzabo,...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
85 votes · 86 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus