Senafet 2020 : la Conaf veut instaurer un dialogue intergénérationnel

Senafet 2020 : la Conaf veut instaurer un dialogue intergénérationnel

Le ministère de l’Economie et le Conseil national des femmes leaders du Tchad (Conaf-Tchad) organisent un dialogue intergénérationnel depuis ce matin 3 mars, dans un hôtel de N’Djamena.

Étaient à la cérémonie d’ouverture, la première dame Hinda Déby Itno et quelques membres du gouvernement, ainsi que des responsabilités des institutions de la place.

Selon les organisateurs, ce dialogue intergénérationnel, qui va durer deux jours, s’inscrit dans le cadre des activités marquant la célébration de la journée internationale de la femme dont le thème est : « Je suis de la génération égalité : Levez-vous pour le droit des femmes.»

Dans son mot de bienvenue, le vice-président du comité d’organisation, Abakar Al-amine Dangaya, a fait savoir que ce dialogue “offre aux différentes générations un cadre idéal de partager et de sensibilisation sur les maux et les sensibilités qui minent l’approche genre tant prônée par le phénomène de la mondialisation.

La présidente du Conaf-Tchad, Mariam Mahamat Nour, par ailleurs ministre secrétaire du gouvernement, a eu l’occasion de présenter une conférence inaugurale sur le dialogue intergénérationnel . Pour elle, “l’objectif principal de ce dialogue est la sensibilisation des étudiant.e.s et jeunes issus des organisations de la société civile, de l’administration publique et de la sphère politique sur le concept genre, l’égalité Homme-Femme, en termes de droits, ainsi que sur la nécessité d’instaurer un dialogue entre les générations.”

Une vue de l’assemblée présente au dialogue intergénérationnel

Ouvrant les travaux, Hinda Déby a déclaré que : “ce sont des valeurs comme la tolérance, le respect, la solidarité et la culture du travail bien fait, qui font la force d’une nation.” Pour elle, le constat est que souvent, les générations se connaissent mal et ne se comprennent pas entraînant de conflits de générations. “Un dialogue régulier et constant est nécessaire pour créer la cohésion et la complémentarité entre les générations qui ont quelque chose à apprendre, l’une de l’autre.” a indiqué la première dame.

Avant de lancer les activités du dialogue, Hinda Déby Itno a martelé qu’il est “impérieux que les populations vieillissantes travaillent de consœur avec les populations jeunes, pour favoriser les partenariats intergénérationnels réussi et de construire une société bien intégrée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :