Sécurité : Le Tchad et la France unis contre Boko Haram

Sécurité : Le Tchad et la France unis contre Boko Haram

Le ministre français de la Défense, Jean Yves Le Drian a été reçu ce vendredi 29 avril 2016 par le président de la République Idriss Déby Itno. Au centre de leurs échanges, la question de la lutte contre le terrorisme notamment la lutte contre Boko Haram, et la coopération entre les deux pays. 

En tournée dans la sous-région, le ministre français de la Défense, Jean Yves Le Drian est arrivé à N’Djaména dans le cadre de la lutte contre la  secte Boko Haram. Au cours leur entretien en présence de l’ambassadrice de France au Tchad Evelyne Decorps, du ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, du ministre délégué chargé de la Défense nationale Benaïndo Tatola, le président tchadien et le ministre français ont fait le tour d’horizon de plusieurs questions notamment celles liées à la sécurité.

« Nous avions pour cette réunion deux objectifs. Le premier c’est de préparer la réunion d’Abuja dans 15 jours, qui va réunir des Chefs d’Etat et de gouvernement  qui s’étaient associés lors du sommet de Paris de 2014 pour lutter contre Boko Haram. Nous avons fait le point d’abord sur l’état de la lutte contre cette secte barbare et la manière de progresser ensemble. Et c’est le sommet d’Abuja qui permettra de concrétiser des orientations complémentaires à l’action qui a été déjà menée, qui est une action très  importante puisqu’il y a un succès réel de remporter  mais il faut poursuivre. Une partie des échanges était consacrée à cela. Et puis, l’autre partie concernait l’action de Barkhane, puisque, le but de ma visite était d’abord de venir rencontrer l’état-major de Barkhane ici à N’Djaména et d’avoir des entretiens avec le général commandant la force »,   déclare le ministre français de la Défense après son entretien avec le Chef de l’Etat.

Jean Yves Le Drian a également évoqué avec le chef de l’Etat tchadien Idriss Déby Itno un certain nombre de préoccupations d’intérêts communs relatives au renforcement de la coopération bilatérale et multilatérale entre N’Djaména et Paris. Des relations de coopération toujours  exemplaires et vieilles de longue date.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :