Dimanche 1 août 2021

Secrétariat général du MPS : la demi-surprise Kabadi

POLITIQUE – Il a été désigné par acclamation secrétaire général du MPS. Mais il ne faisait pas partie de ceux dont les noms ont été cités pour ce poste. Haroun Kabadi a ainsi créé la surprise. 

Une petite surprise. C’est le sentiment qu’on peut avoir après la désignation du président de l’Assemblée nationale au poste de Secrétaire général du MPS.

SOGE 2

Il était évident vu la manœuvre visant à écarter Mahamat Zen Bada que le MPS allait avoir un nouveau patron. En effet, le congrès a été convoqué à l’insu de Zen Bada qui se trouve en France. Il a pris une décision pour l’annuler en justifiant qu’il était le seul habilité, en tant que premier responsable du parti, à convoquer un congrès. Mais il était tout seul. Toutes les instances du parti étaient pour le congrès.

A N’Djamena, l’on pronostiquait et l’on imaginait les scénarii possibles. Les noms comme ceux de la Secrétaire générale première adjointe, Mme Madjidian Padja Ruth, du secrétaire général deuxième adjoint et porte-parole du parti, Me Jean-Bernard Padaré (il était le président du comité d’organisation du congrès), de l’ancien Secrétaire général Emmanuel Nadingar, du Directeur de cabinet civil de la présidence de la République, Aziz Mahamat Saleh mais aussi et surtout deux fils du défunt président à savoir Zakaria Idriss Déby et Abdelkérim Idriss Déby ont circulé.

Finalement, aucun de ceux-là n’a été choisi. C’est le septuagénaire Haroun Kabadi, qui a été désigné. Il a certes dirigé temporairement ce parti par le passé. Mais ayant avancé des raisons de santé pour ne pas assurer l’intérim après la mort du président Déby, Haroun Kabadi devra rassembler ses forces pour tenter de réunifier le parti et le préparer pour les échéances électorales post-transition.   

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas et toujours 7 malades sous traitement

BREVE-La situation épidémiologique de la Covid-19 n'a pas évolué ce samedi 31 juillet 2021. Sur 386 échantillons analysés, il n'y a pas de cas...

Tchad: Mbaïlassem LeDjéndoldé présente un livre qui critique certains humanitaires

Un roman qui met en exergue "la méchanceté et la tromperie des travailleurs humanitaires", dans les camps de réfugiés, intitulé : "Les larmes de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
322 votes · 323 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité