Safagri 2020 : ce que vise la 2e édition

Safagri 2020 : ce que vise la 2e édition

AGRICULTURE – Le comité de pilotage du Safagri 2e édition a lancé ce vendredi les travaux de l’organisation dudit salon. S’inscrivant dans la logique de la valorisation des produits agricoles, la deuxième édition du Safagri veut consolider les acquis de la première.

Avec pour thème “Les stratégies de financement des chaînes de valeur et l’entrée en vigueur de la ZLECA, la 2e édition du Salon africain de l’agriculture (Safagri) se déroulera en avril 2020 à N’Djamena. L’objectif global visé est de réfléchir sur l’institutionnalisation de ce grand événement et les mécanismes à mettre en place pour assurer le financement du secteur privé dans la transformation des chaînes de valeur. Plus spécifiquement il s’agira de :

  • Définir les modalités pour l’institutionnalisation du Safagri (statut, organes, fonctionnement et financement, tutelle de l’Union africaine, engagements du gouvernement tchadien pour l’ancrage du Safagri) ;
  • Organiser des conférences-débat sur les stratégies de financement du secteur privé et des chaînes de valeur et l’importance du ZLECA dans le renforcement du Safagri ;
  • Mettre en place une plateforme des opérateurs économiques pour appuyer le financement des professionnels du secteur agricole ;
  • Mettre en lien les opérateurs économiques et les professionnels du secteur agricole ;
  • Identifier de partenaires et des ressources pour assurer le financement de Safagri ;
  • et de jeter les bases de création d’une radio et d’une télévision continentale dédiées uniquement au développement du secteur rural.
Activités inscrites au programme

La 2e édition du Safagri s’articule autour des activités suivantes :

  • Des conférences-débats ;
  • Ouverture d’un guichet unique pour faire la promotion et éventuellement le financement des projets sélectionnés ;
  • Des jeux-concours (agriculteurs, éleveurs, transformateurs, innovateurs, activités culinaires) ;
  • Des expositions-vente pour faciliter l’établissement de partenariat entre les producteurs économiques ;
  • Des activités festives et récréatives : ballets, orchestres, courses hippiques.
Résultats attendus

Selon le comité de pilotage des activités de Safagri, au vu de l’impact de la 1ere édition, les résultats attendus de la deuxième édition sont les suivants :

  • L’élaboration des Statuts et des instances de financement du Safagri ;
  • L’attribution d’un espace et démarrage de pré-études pour sa réalisation ;
  • L’engagement du processus d’adoption d’une résolution de l’Union africaine reconnaissant le Safagri comme instrument de développement des secteurs agro-sylvo-pastoral-halieutiques ;
  • Un projet de création et de financement d’une radio et d’une télévision africaine destinée à la promotion de l’agriculture ;
  • La création d’une plateforme et d’une base de données pour les opérateurs économiques et les professionnels du secteur agricole ;
  • L’établissement d’un partenariat de financement avec des partenaires et une stratégie d’une autonomie financière Safagri.

Les activités qui sont proposées sur dix jours verront la participation de trente délégations africaines, trente experts internationaux, cent experts nationaux, 20 délégations hors continents ou régions, cent variétés de produits exposés, 200 000 visiteurs, 30 transformateurs, 20 médias nationaux et internationaux, 200 associations ou coopératives des producteurs.

Laisser un commentaire