Romadoumngar Félix, l’héritier du lion du sud

0
265

DOSSIER- Après le président sortant, Tchadinfos vous présente Romadoumngar Félix Nialbé, l’actuel chef de file de l’opposition. C’est dans le cadre des portraits des candidats à l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

64 ans au compteur. Mais il participe à sa première élection présidentielle. En effet, celui qui est le chef de file de l’opposition tchadienne depuis avril 2019 a été pendant longtemps dans l’ombre de Kamougué Wadal Abdelkader. Après le décès du lion du sud en 2011 et une longue crise successorale, Romadoumngar Félix Nialbé est désigné en 2015, par ses camarades comme président de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD). Un parti auquel il a adhéré dès les premières heures de sa création en 1992.

Relire aussi : présidentielle: Idriss Deby Itno en route vers un 6ème mandat

Lors des législatives de 1997, Romadoumngar Félix Nialbé, est élu député à l’Assemblée nationale, pour le compte du département du Barh Koh (Moyen-Chari). Il quitte la représentation nationale à la fin de son mandat en 2002, avant d’y retourner grâce aux législatives de 2011 et y demeure jusqu’aujourd’hui. Il est le président du groupe parlementaire URD ainsi que membre du parlement de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale). Il a également présidé le Cadre national de dialogue politique (CNDP) pendant le second semestre de 2020.

Relire aussi : Présidentielle 2021 : qui est Beassemda Lydie, la première femme candidate ?

Sur le plan professionnel, ce titulaire d’un brevet commercial, option comptabilité, a été chef de Centre des impôts à Biltine et à Kyabé entre 2006 et 2011 ainsi que chef de Service des Dépenses au Centre des impôts de Sarh de 2002 à 2006. Romadoumngar Félix a également servi, de 1981 à 1997, à la Direction de la Fonction publique, à la Direction du Budget et de l’Informatique, au Service des Pensions, au Service de la Solde, au centre de Sous ordonnancement de Sarh ainsi que comme comptable à la Mairie de cette même ville.

Relire aussi : Présidentielle 2021 : Alladoum Djarma Baltazar, le candidat qui enflamme la toile

Investi d’abord par son parti, Romadoumngar Félix Nialbé portera finalement l’étendard d’Alternance 21, une coalition d’une dizaine de partis politiques, à la présidentielle du 11 avril prochain.

Le lionceau Romadoumngar Félix Nialbé a un défi de taille : faire aussi bien que son feu mentor qui a contraint le président Idriss Déby au second tour en 1996.   

Laisser un commentaire