Rentrée scolaire 2019-2020 : le département de Batha Ouest a lancé l’opération ” l’école d’abord”

Rentrée scolaire 2019-2020 : le département de Batha Ouest a lancé l’opération ” l’école d’abord”

EDUCATION – À l’occasion de cette nouvelle année scolaire, la préfète du Batha Ouest, Fatimé Boukar Kossey a lancé officiellement l’opération dénommée “l’école d’abord” ce 1er octobre dans la ville d’Ati.

L’opération “l’école d’abord” lancée ce 1er octobre dans la ville d’Ati par les autorités de la région consiste à impliquer le gouvernement, les enseignants, les parents, les chefs religieux et coutumiers, les partis politiques, la société civile et les élèves eux-mêmes dans le processus éducatif pour que chaque enfant, quel que soient son sexe, sa classe sociale, son appartenance géographique, ethnique ou religieuse  a le droit d’aller à l’école s’il en a l’âge  et ce, sans contrainte, a expliqué la promotrice de cette opération, Fatimé Boukar Kossey.

Cette cérémonie a vu la participation de plusieurs autorités de la région, les enseignants ainsi que les élèves venus de tous les coins de la ville d’Ati.

En présidant la cérémonie du lancement, la préfète du Batha, Fatimé Boukar Kossey a exhorté les élèves en ces termes: « S’il y a des gens qui font le monde aujourd’hui, c’est parce qu’ils ont été à l’école et surtout à la bonne école et cette école n’est pas différente de la nôtre. »

Elle a aussi exhorté les parents d’élèves à investir dans les études de leurs progénitures. ALes chefs coutumiers que les coutumes ne soient pas des barrières pour les études et l’éducation en générale. « Que vos prêches dans les lieux de culte, que vos réunions de famille, que vos meetings dans les cérémonies traditionnelles soient orientés vers l’éducation des enfants. À cet effet, l’éducation de nos enfants nous est impérative qui s’impose d’elle-même », a-t-elle ajouté.

Fatimé Boukar Kossey n’a pas manqué d’insister sur les points comme la scolarisation de tous les enfants sans exception, la présence effective des enseignants affectés dans son département, la rigueur et la qualité de l’enseignement, la discipline et l’excellence ainsi que le  suivi des enfants et le respect du calendrier scolaire.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :