Rentrée Politique du MPTR: “que soit rendu à la jeunesse, ses opportunités”, Mbaïmon Guedmbaye Brice

Rentrée Politique du MPTR: “que soit rendu à la jeunesse, ses opportunités”, Mbaïmon Guedmbaye Brice

POLITIQUE – Le MPTR (Mouvement des Patriotes Tchadiens pour la République) a organisé sa rentrée politique ce 21 octobre. Placée sous le thème « rendre à la jeunesse ses opportunités », la cérémonie s’est déroulée dans la salle de réunion de la radio Fm Liberté.

L’événement a débuté par un rappel de la situation générale du parti MPTR ainsi que ses différentes activités menées. C’est le secrétaire général 1er adjoint, Nadjitoïdé Bétoumbaye Aimé, qui a dressé ce parcours, jalonné de réalisations et de difficultés. Selon son récit, « le MPTR est né en 2008 dans un contexte où le Tchad subit de plein fouet, les atrocités de la dictature du régime MPS ».

Le SG 1er adjoint a ensuite, souligné que durant les 12 ans d’existence du MPTR, « si beaucoup de choses ont été réalisées, c’est avec seulement peu de moyens ». Pour lui, le MPTR éprouve des difficultés financières qui ne lui permettent pas de s’implanter sur l’ensemble du territoire national.

Aimé a terminé son allocution en précisant que cette rentrée est le moment pour son parti de se mettre en ordre de bataille pour les échéances électorales à venir.

Prenant la parole, le président du parti MPTR, Mbaïmon Guedmbaye Brice, a axé son discours sur le thème de cette rentrée politique : « rendre à la jeunesse ses opportunités ». Selon lui, « cette rentrée n’est pas l’occasion de débattre sur la situation chaotique du pays, mais une occasion pour le MPTR, de jeter un regard rétrospectif sur ce qu’il a réalisé pendant ses 12 années de parcours, et faire également une analyse de la situation de notre cher pays le Tchad pendant la dernière décennie ».

Mbaïmon Brice a également fait savoir que, 12 ans d’existence est certes jeune, « mais, en considérant le contexte social, économique, culturel et surtout politique, qui est celui de notre chère patrie, et parvenir à s’affirmer dans une période de 12 ans sur l’échiquier national procède d’un véritable acte d’héroïsme ».

La question de la jeunesse est celle sur qui le président du MPTR s’est attardée. Pour lui, cette catégorie particulière des citoyens est laissée en marge par le régime MPS. Ce qui le fera dire à l’endroit de l’assistance, «  Chacun et chacune de nous aura aisément deviné que nous voudrions parler de la jeunesse tchadienne, qui est la thématique centrale de notre présente manifestation. La jeunesse est sans cesse brandie comme un alibi d’idéologie politicienne, mais n’est pas prise en compte dans l’actualisation des politiques publiques : Jeunesse fer de lance, jeunesse gage de notre futur, jeunesse force vive d’aujourd’hui et de demain, etc. » Brice demande que “soit rendu à la jeunesse, ses opportunités”.

Après le discours du président, la liste de la nouvelle équipe du Secrétariat général du parti MPTR a été dévoilée. Les membres dudit bureau ont été présentés par la suite. Cette rentrée politique a vu la participation des différents responsables et membres du parti, ainsi que de celle de quelques invités issus de différentes organisations.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :