Rencontre avec le président Déby : Masra tente de rassurer sa base

Rencontre avec le président Déby : Masra tente de rassurer sa base

Le parti Les Transformateurs a fait le compte rendu de la rencontre entre ses leaders et le président Deby . C’est à travers une conférence de presse organisée ce 17 mars.

La rencontre entre le président du parti Les Transformateurs, Dr Masra Succès accompagné de deux de ses vice-présidents et le président Idriss Deby Itno, ce 16 mars, a fait couler beaucoup d’encre. Sur les réseaux sociaux tout comme dans les carrefours de N’Djaména, le sujet revient incessamment. Elle a surpris plus d’un observateur de la scène politique tchadienne. Certains militants et internautes ont même accusé Masra Succès de trahison.

Pour faire le point sur cette entrevue, le parti a organisé une conférence de presse qui a drainé un nombre important de ses militants et sympathisants. ”Nous sommes allés dire à Deby que le moment de l’alternance est arrivé”, indique Dr Succès Masra.

A Abéché, rappelle-t-il, ”devant les gouverneurs, vous (Idriss Deby Itno) aviez dit que toutes les fondations de l’administration tchadienne sont à terre. Le Tchad que vous avez pris par terre il y a 30 ans, maintenant vous dites que les fondations sont par terre. Qu’est-ce qu’on peut faire ? Il faut des solutions n’est-ce pas ? Et nous, nous sommes des solutionnaires”.

Nous avons des solutions, insiste l’économiste. ”C’est sur cela que nous avons échangé avec lui. Nous aurons souhaité que ce dialogue ait lieu depuis très longtemps”.

Dr Succès Masra s’est félicité du fait que le président Deby, ait reconnu que Les Transformateurs est un parti ”totalement légal”. Parce que, Dr Masra reprenant les propos du président, ”le délai est écoulé et que personne ne doit vous embêter”. “Nous ne sommes pas naïfs. A tous les ministres, la police, les directeurs, arrêtez d’embêter les transformateurs”, lance le président de cette jeune formation politique.

Pendant cette audience, ajoute-t-il, “20 propositions ont été mises sur la table sur des sujets tels que l’alternance, le dialogue, la réconciliation nationale, la protection de l’avenir de tous les présidents tchadiens y compris les anciens.” “Nous allons partir envers les Tchadiens qui ne sont pas dans les partis politiques, ni dans les organisations, prendre leurs propositions et revenir dans les jours prochains avec un document qui ne sera pas l’identité des Transformateurs mais le concentré des intelligences collectives des Tchadiens pour ce pays”, envisage-t-il.

Au lieu d’une élection présidentielle le 11 avril , Dr Masra assure qu’il a été demandé l’organisation d’un dialogue. ”Mettons fin à la campagne électorale. Définissons un nouveau calendrier avec des nouvelles institutions et créons les conditions pour que tout le monde puisse être candidat (à la présidentielle)”, souhaite-t-il.

Enfin, Dr Masra Succès s’excuse auprès de tous ceux qui ont été surpris, ”parce que je n’ai pas annoncé ma rencontre avec le président Idriss Deby Itno”.

Rappelons que cette rencontre a lieu a moins d’un mois de l’élection présidentielle prévue le 11 avril 2021. Évoquant, plusieurs raisons notamment le manque de transparence qui entoure ce processus, plusieurs poids lourds de l’opposition dont Saleh Kebzabo se sont retirés. Dr Masra Succès a vu, sa candidature, simplement rejetée par la Cour suprême qui évoque, entre autres, l’âge minimum de 40 ans pour un candidat à la présidentielle alors que le jeune leader n’a que 38 ans.

2 Commentaires

  1. Au Tchad, Idriss Déby tente de redorer son blason avant la présidentielle | Congo News
    19 mars 2021 at 12 h 43 min Répondre

    […] Cette invitation soudaine au dialogue de la part d’Idriss Déby sonne faux. Car jusque-là, Succès Masra avait été relégué au rôle de figurant. Il s’était d’abord vu interdire sa candidature à l’élection du 11 avril au motif de son âge. La Cour suprême évoque, “entre autres, l’âge minimum de 40 ans pour un candidat à la présidentielle, alors que le jeune leader n’a que 38 ans”, relève Tchad Infos. […]

  2. In Chad, Idriss Déby tries to restore his image before the presidential election - Archyde
    21 mars 2021 at 4 h 48 min Répondre

    […] This sudden invitation to dialogue from Idriss Déby rings false. Because until then, Succès Masra had been relegated to the role of extra. He was initially banned from running for the April 11 election on the grounds of his age. The Supreme Court mentions, “Among other things, the minimum age of 40 for a presidential candidate, while the young leader is only 38”, relief Chad Info. […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :