jeudi 7 juillet 2022

Relations Chine-Afrique : 40 millions de dollars pour la formation des futurs dirigeants africains

La Chine qui veut renforcer ses relations bilatérales avec l’Afrique finance une école destinée à la formation des futurs dirigeants des partis au pouvoir en Afrique à coups de millions de dollars.

40 millions de dollars, c’est la somme que le Parti communiste chinois a injecté dans une école pour la formation des futurs dirigeants des partis au pouvoir en Afrique, selon le quotidien South China Morning Post, du mardi 21 juin, rapporté par agenceecofin.com.

Baptisée Mwalimu Julius Nyerere Leadership School, elle a été implantée à Kibaha, une ville située à 40 km à l’ouest de Dar es Salam en Tanzanie.

L’école a été construite par les partis au pouvoir de six pays africains que sont : la Tanzanie, l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Zimbabwe, la Namibie et l’Angola. Le financement additionnel qui permettra son fonctionnement sur le long terme a été assuré par le Parti Communiste chinois, par l’intermédiaire de son département de liaison internationale, la section chargée de promouvoir l’idéologie communiste chinoise à l’étranger et la diplomatie partisane.

Debut juin, Mwalimu Julius Nyerere Leadership School a accueilli sa première promotion composée de 120 étudiants originaires de ces six pays. Ils sont tous des cadres amenés à accéder aux plus hautes responsabilités au sein des partis au pouvoir.

En misant sur cette école, le président chinois, Xi Jinping, qui occupe aussi le poste de secrétaire général du Parti Communiste chinois, voudrait voir les futurs dirigeants des partis au pouvoir africains « contribuer activement au renforcement de l’amitié Chine-Afrique et faire progresser la coopération bilatérale ».

Laisser un commentaire

économie

Réaction du MPS face à l’interpellation du CMT par les Etats-Unis : le politologue Ngarlem Toldé parle d’une confusion de rôle

PODCAST - L'interpellation faite par les Etats-Unis d'Amérique aux membres du Conseil militaire de transition de ne pas être candidats aux élections post-transition a...

La loi contre le trafic illicite de migrants réapparait après le drame au nord du pays

Le gouvernement du Tchad a ratifié, depuis le 15 mars dernier, par la loi n°004, le protocole contre le trafic illicite de migrants par...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
845 votes · 846 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité