Réforme de l’État : le haut comité de pilotage lance ses activités

Réforme de l’État : le haut comité de pilotage lance ses activités

Le haut comité de pilotage du processus de réforme de l’État, mis sur place par décret numéro 429/PR/PM/2016 du 27 juin 2016, s’est réuni ce matin à la primature. C’est le Premier ministre Payimi Padacke Albert qui a ouvert la première réunion. Pendant la campagne électorale pour les élections présidentielles, le candidat de l’alliance Idriss Deby Itno s’était engagé à apporter une réforme profonde à l’État. Selon le Premier ministre Payimi padacke Albert le président candidat de l’époque, n’a pas cessé de réaffirmer cet engagement majeur du nouveau quinquennat qui procède de l’observation du fonctionnement institutionnel de l’état expérimenté depuis un quart de siècle. Pour lui, les reformes institutionnelles envisagées sont motivées selon le chef de l’État par la nécessité d’adapter les institutions au contexte et aux attentes des populations, pour notamment accroitre davantage leur performance et renforcer la démocratie. La victoire aux élections du président candidat prouve l’adhésion du peuple tchadien à ce programme de réforme, indique le Premier Ministre.

Pour ces réformes, le chef de l’État a fixé des orientations majeures. Il s’agit de : revoir l’actuelle forme de l’État centralisé, revoir en profondeur le système judiciaire, car selon le Premier ministre, l’organisation judiciaire actuelle montre des limites de plus en plus inquiétantes alors même que la paix sociale est conditionnée par une justice de qualité et irréprochable qui crée de la confiance entre la justice et les justiciables, et réintroduire dans la constitution le principe de limitation du mandat présidentiel pour la vitalité de notre jeune démocratie. Le Premier Ministre  de dire qu’il s’agit là assurément d’une œuvre de grande envergure et de longue haleine qui nécessite de mener en amont de profondes réflexions, en vue de jeter les bases du changement constitutionnel, institutionnel et organisationnel que le chef de l’État appelle. Le Premier Ministre indique qu’à travers cette initiative, le chef de l’État offre une opportunité à toutes les forces progressistes de la nation de participer à cette réflexion collective. Le Premier Ministre de poursuivre « la démarche devant conduire à cette reforme qui sera l’un des grands chantiers du nouveau quinquennat doit être peaufinée par le haut comité des conseillers à la présidence, à la primature, du ministre SGG et présidé par le ministre de la démocratie locale Adoum Guemessou.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :