RDP : les challengers d’Allahou Taher contestent sa reconduction devant la justice

0
295

Les trois challengers au poste de président du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP) ont fait un point de presse ce mercredi 19 janvier pour évaluer la fin de la 7ème convention ordinaire. Ils contestent la reconduction du président sortant, Allahou Taher et demandent justice.


Selon l’un des challengers d’Allahou Taher, Mahamat Mouctar Ali,  ils n’ont cessé de rappeler leurs vives inquiétudes sur les conditions d’organisation de la 7e convention du parti.

« Le président sortant a ignoré toutes nos mises en garde pour se faire reconduire par des déclarations tronquées et arrachées aux forceps aux responsables des fédérations contrairement aux déclarations de la base qui étaient le fruit du consensus de tous les membres de chaque fédération“, affirme Mahamat Mouctar Ali, candidat malheureux. D’après lui, la base était favorable pour des élections libres et transparentes afin de départager les candidats en lice.

Lire aussi : Urgent : Mahamat Allahou Taher reconduit à la tête du RDP par consensus

Les candidats malheureux soulignent également que les différents présidents de fédération ont été persécutés et menacés afin de porter allégeance au président sortant, au risque de subir le sort qui a été réservé au président fédéral de la ville de N’Djamena qui a été suspendu à la veille des assises pour avoir refusé d’insérer la fameuse mention “Nous demandons la reconduction du président sortant “.

Cette méthode, d’un autre âge, destinée à accomplir une forfaiture électorale a été perpétrée au mépris des articles 13 des Statuts, 44 du Règlement intérieur dudit parti et en flagrante violation de l’article 9 de la Charte des partis politiques, s’indignent-ils.

De ce qui précède, ils tiennent à informer l’ensemble de leurs militants et sympathisants ainsi que l’opinion nationale et internationale qu'”une requête a été introduite auprès de la Cour suprême en vue de l’annulation de la reconduction irrégulière du président sortant du RDP“. “Nous avons confiance à la Justice tchadienne pour rentrer dans nos droits“, concluent-ils.

Lire aussi : Des candidats à la présidence du RDP considèrent la reconduction de Mahamat Allahou Taher comme un passage forcé

Laisser un commentaire