La présidence se veut confiante à propos de la candidature du Tchad au Conseil de sécurité de l’ONU

Le 17 octobre prochain, le Tchad entend briguer, le poste prestigieux de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU. Loin d’être considérée par les oiseaux de mauvais augure comme une aventure injustifiée, la candidature du Tchad a tout son sens au regard des prouesses et multiples succès enregistrés tant dans la sous région Afrique centrale que le continent tout entier. Et c’est bien cette logique et cette droiture qui a conduit, les plus hautes autorités tchadiennes à briguer ce mandat qui lui revient de droit en tant que membre de l’ONU et respectueux de tous ses engagements. Le 17 octobre 2013, c’est tout le peuple tchadien qui aura les yeux tournés vers la Cité de Manhattan, ce splendide siège des Nations-Unies où tout se joue pour cette candidature. Longtemps absent et ayant enduré des décennies de guerre de toute sorte, le pays de Toumaï, berceau de l’humanité, a de forte chance de sortir victorieux, de cette première élection, pour avoir rempli bonnement, grâce à ses expériences et sa ténacité, les critères d’éligibilité.

Sur le plan diplomatique et économique, le Tchad est bien ce pays qui porte espoir et sur qui, on peut désormais compter. Et cela, grâce à sa diplomatie tous azimuts. Une diplomatie qui ne cesse de gagner la confiance et le respect des pays frères et amis, partenaires au développement et bien d’autres bailleurs. La gestion de sa manne pétrolière par l’entremise du Collège de contrôle et de surveillance des revenus pétroliers, l’une des rares sur le continent par sa transparence, constitue un atout pour les générations actuelles et futures.

Dans la sous région, les Forces tchadiennes de défense et de sécurité, fidèles à leur noble mission de garant de la paix et de sécurité, se sont toujours illustrées avec promptitude sur le terrain, face aux forces du mal et dans la lutte contre le terrorisme. Le dernier exemple le plus probant est celui de son intervention militaire au Mali ayant permis de mettre hors d’état de nuire, les djihadistes narcotrafiquants. Le mérite dans cette politique volontariste du Tchad d’aller de l’avant, revient avant tout à un homme, grand bâtisseur de la nation tchadienne, IDRISS DEBY ITNO, dont la plus grande préoccupation, est de redorer le blason du Tchad en Afrique et dans le reste du monde. L’histoire retiendra ! –

Source: Présidence du Tchad

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :