Province : Routouang Mohamed Ndonga Christian appelle la jeunesse à l’unité et à la solidarité nationale

Province : Routouang Mohamed Ndonga Christian appelle la jeunesse à l’unité et à la solidarité nationale

Lundi 31 août, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Routouang Mohamed Ndonga Christian est arrivé à Bongor. C’est dans le cadre de sa tournée dans la partie méridionale du pays.

Le ministre Routouang Mohamed Ndonga Christian a touché du doigt les réalités qui entravent l’épanouissement des jeunes dans la province du Kayo-Kebbi Est. C’est grâce aux visites des différentes installations au Lycée Jacques Moudeïna, au stade communal Bollah Bernard et au Stade omnisport en construction. Il a aussi eu des rencontres d’échanges avec les cadres de la jeunesse et des sports, des différentes organisations des jeunes et les différentes ligues sportives. La série des travaux avec les différentes corporations de la jeunesse ont été des opportunités pour celles-ci de se faire entendre pour l’amélioration du cadre d’épanouissement de la jeunesse et présenter ses efforts à la construction des édifices publiques et le développement du sport dans la province du Mayo-Kebbi Est.

Les représentants des jeunes et des ligues sportives, Assane Ahmon Malloum et Limassou Saleh, ont fait savoir au ministre Routouang Mohamed Ndonga Christian que sa nomination à la tête de ce ministère est une fierté pour la jeunesse du Mayo-Kebbi Est qui attend de lui un engagement conscient pour le dynamisme national des jeunes. Ils sollicitent de lui une attention particulière dans l’accompagnement de cette couche qui est la force du pays surtout dans le domaine de la formation et de l’octroi des crédits. Leurs doléances présentées au ministre ont porté sur le chômage des jeunes, le manque de formation en entrepreneuriat, les taxes fiscales exorbitantes à l’encontre des jeunes entrepreneurs, la restriction des réseaux sociaux, le manque des structures sportives adéquates et le manque d’accompagnement des jeunes dans leurs initiatives de développement .

En réponse aux doléances portées à son attention, le ministre de la Jeunesse et des Sports a précisé que l’objectif de son déplacement dans la province du Mayo-Kebbi Est à l’instar des autres provinces est de s’imprégner des conditions dans lesquelles travaillent les délégations de son département, constater l’évolution de toutes les infrastructures sportives en vue de les finaliser et toucher du doigt les réalités et les attentes de la jeunesse afin d’y répondre efficacement.

Selon le ministre de la Jeunesse et des Sports, il faut nécessairement ce cadre d’échange avec les acteurs impliqués dans l’encadrement et la gestion de la jeunesse et des sports pour bien comprendre les problèmes. Invitant les jeunes à s’unir autour de leur Conseil National consultatif des jeunes ( CNCJ) qui est une instance de décision des jeunes au Tchad, Routouang Mohamed Ndonga Christian les exhorte à promouvoir la solidarité nationale et les notions du patriotisme. «  Il faut une structuration réelle et profonde à la base des organisations des jeunes pour avoir des jeunes conscients qui ont l’amour de leur partie et qui veulent œuvrer chaque jour pour que le pays avance ; des jeunes qui osent et se font entendre dans le pays » a-t-il dit. Le ministre a cité comme exemple l’implication de la jeunesse dans la lutte contre la pandémie de la covid -19.

Routouang Mohamed Ndonga Christian n’ a pas perdu de vue l’utilisation des réseaux sociaux. «  Nous pouvons plaider pour que ces réseaux soient rétablis. Mais, il faudrait que nous les utilisions bien. Nous avons un seul pays et un seul drapeau qui est bleu-jaune-rouge, nous ne pouvons pas nous dissocier de cela. Donc n’utilisons pas ces réseaux pour détruire tout ce que nos parents nous ont laissé. Utilisons les réseaux pour les améliorer, pour rechercher de l’emploi mais au delà de l’emploi, des opportunités. Si ces réseaux sont bien utilisés, personne ne peut interdire. On appelle à une conscience de la jeunesse. »

Haranga Zoullah Emmanuel, Correspondant

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :