Province du Lac : un premier forum pour appeler à l’atténuation des mesures restrictives

Province du Lac : un premier forum pour appeler à l’atténuation des mesures restrictives

La ville de Bol, dans la province du Lac, a abrité ce jeudi, le premier forum des jeunes et femmes des départements de Kaya et Fouli. Les assises ont porté sur les mesures restrictives sur les activités économiques.

Dans le cadre de ses interventions dans la province du Lac, Oxfam Intermon au Tchad a organisé un forum des jeunes et des femmes sur les mesures restrictives sur les activités économiques ce jeudi 12 mars 2020 dans la ville de Bol.

Placée sous le patronage du gouverneur de la province du Lac, cette rencontre a regroupé une centaine des participants constitués de jeunes, femmes, des responsables des services techniques de l’Etat, des autorités administratives et sécuritaire provinciales, des autorités traditionnelles et chefs religieux, des autorités judiciaires de la province du lac, les ONG internationale.

La province du Lac est la plus touchée par les attaques de la nébuleuse secte Boko Haram. Elles ont eu des répercussions sur les nombreuses activités génératrices de revenu. C’est dans cette optique que les jeunes et femmes de la localité ont initié ce forum et appuyé par Oxfam avec le financement du bailleur de fonds SIDA en vue de faire un plaidoyer sur les mesures restrictives sur les activités.

Le forum vise à faire un plaidoyer auprès des autorités administratives et sécuritaires aux fins d’obtenir des engagements pour une révision (assouplissement) des mesures restrictives sur les activités socio-économiques et la prise en compte des besoins essentiels des jeunes et des femmes de la Province du Lac. Sur ce, les participants se pencheront sur les points comme l’accès aux moyens de production, l’atténuation des mesures restrictives et aussi la prise en compte des besoins de jeunes et femmes.

Le représentant des jeunes et de femmes de la province, Mahamat Ousmane Wayami dans son discours a expliqué que « face aux nombreux défis de développement socio-économique qui se présentent à notre province et en particulier à notre département, la jeunesse ne saurait restée comme observatrice passive de la situation. C’est pourquoi des efforts inlassables ont été consentis afin de regrouper des jeunes et femmes au sein des structures appelées réseau et coordination en vue de débattre des problèmes communs et trouver des solutions profitables à tous. »

Le préfet de Mamdi

Le préfet du Mamdi, Hassane Abderaman Haggar représentant le gouverneur de la province du Lac a salué l’initiative de ces jeunes et femmes en vue de relancer des activités économiques touchées par les attaques des groupes armés non-étatiques. Dans son intervention, il a reconnu que des mesures prises face à la montée de l’insécurité causée par la secte Boko Haram ont des incidences sur les activités économiques telles la pêche, la pisciculture, l’agriculture dans les zones dites rouges.

« En dépit des résultats positifs qu’elles ont produites, ces mesures ont engendré leur revers ayant restreints certaines activités économiques qui permettaient à de nombreuses familles de subvenir à beaucoup de besoins essentiels », a souligné Hassane Abderaman Haggar.

Ce forum ambitionne présenter les difficultés consécutives aux mesures de restriction des activités, présenter l’importance de l’accès aux moyens de production des groupes pauvres, vulnérables en particulier les jeunes et les femmes pour le développement socio-économique dans le Lac.

De ce fait  les participants proposeront des solutions concrètes pour obtenir des engagements des parties-prenantes, formulerons  des recommandations/résolutions et définiront les pistes d’actions pour le suivi du processus d’atténuation des mesures restrictives, porteront les doléances aux autorités administratives et militaires.

A l’issue du forum, ces jeunes lanceront un appel pour l’atténuation des mesures restrictives à travers une déclaration rendue publique par les organisations de jeunes et femmes et lancer un appel pour la prise en compte réel des besoins spécifiques des jeunes et femmes de la province du Lac.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :