Prorogation du mandat de la législature en cours

N’DJAMENA, 27 février (Xinhua) — L’Assemblée nationale du Tchad a adopté vendredi un projet de loi portant sur la prorogation du mandat de l’actuelle législature, qui s’achève le 20 juin.

Cette décision “tient compte du consensus de la classe politique de recourir à la biométrie pour l’organisation des futures élections présidentielles et législatives d’une part, et, d’autre part, des contraintes techniques imposant à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) un programme incompressible au terme de l’expiration du mandat de la législature en cours”, avait indiqué le compte-rendu du dernier conseil des ministres ayant adopté, la semaine dernière, le projet de loi.

Selon le chronogramme publié par la CENI il y a un mois, le recensement électoral devrait commencer le 6 août 2015 avec les Tchadiens de l’étranger; l’affichage des listes électorales et la distribution des cartes d’électeur devraient être terminés le 11 avril 2016, soit dix mois après la fin de la présente législature.

C’est la deuxième fois dans l’histoire de la démocratie tchadienne que la classe politique recourt à ce scénario. Le mandat de la précédente législature avait été prorogé de quatre années à cause de la crise qui avait suivi l’incursion militaire rebelle dans la capitale en février 2008.

Au Tchad, la durée du mandat des députés est de quatre ans renouvelable, selon le code électoral.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :