Présidentielle 2021 : l’ONG AHA se retire de l’observation électorale au Tchad

0
244

POLITIQUE – l’ONG Action Humanitaire Africaine, accréditée par la Commission électorale indépendante (Ceni) pour l’observation des élections d’avril 2021, a dans un communiqué officiel, déclaré qu’elle se retire de l’observation électorale au Tchad.

Action humanitaire africaine (AHA) se dit extrêmement préoccupée par l’évolution récente de la situation politique du Tchad. Elle souligne avoir œuvré dans la formation de plusieurs observateurs à travers les vingt-trois provinces du pays, et qu’en dépit de tous ces efforts déployés pour favoriser la tenue d’élections appropriées, elle déplore être conduite à modifier son approche.

“La période pré-électorale est ensanglantée, illustrée par l’exclusion et le retrait de certaines figures importantes de la vie politique tchadienne, menacée par d’irréversibles manifestations annoncées”, constate AHA.

“Notre organisation qui a saisi à maintes reprises la CENI au Tchad et l’Union Européenne (UE) à Bruxelles, sur les conditions minimales d’organisation d’un scrutin, estime que le contexte est totalement défavorable à la tenue d’élections apaisées, crédibles et transparentes”, a relevé les responsables de AHA, avant de dire que “face à cette situation inquiétante menaçant les principes et les règles élémentaires de l’intégrité électorale, L’ONG AHA se retire de ce processus biaisé déjà en amont avec plusieurs irrégularités relevées”.

AHA dit qu’elle invite les autres structures accréditées dans le cadre du processus électoral à apprécier la gravité de cette situation en reconsidérant leur position, et qu’elle appelle les différentes forces vives de la nation à la création d’une large coalition pour défendre les valeurs universelles.

Enfin, l’ONG indique qu’elle soutient la position affirmée par Antonio Guterres, Secrétaire Général des Nations Unies, qui appelle à un dialogue politique inclusif au Tchad entre toutes les parties prenantes en vue d’une résolution globale de la crise tchadienne.

Laisser un commentaire