Présidentielle : l’UNDR prépare les esprits à une candidature de Saleh Kebzabo

Les partisans de Saleh Kebzabo digèrent mal la défaite de leur leader face à maître Bongoro Théophile pour porter les couleurs de l’Alliance Victoire à l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Leurs réactions convergent vers une candidature solitaire du président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR).

Les cadres de l’UNDR étaient nombreux hier matin à l’hôtel Vitella de N’Djamena. Ils pensaient sans doute assister à la désignation de leur président comme le candidat unique des 16 partis politiques de l’opposition membres de l’Alliance Victoire. Mais comme la plupart des observateurs, la surprise était grande quand ils ont appris que leur leader est battu par Me Bongoro Théophile du Parti pour le rassemblement et l’équité au Tchad (PRET).

Les mines étaient donc graves à la délibération, à commencer par celle de Saleh Kebzabo lui-même. Certains de ces cadres de l’UNDR ont commencé à protester à travers des publications sur les réseaux sociaux. Le soir, c’est au tour du comité de soutien à l’UNDR des départements du Lac Léré, du Mayo Binder et d’El-Ouaya (province du Mayo Kebbi Ouest) de pondre un communiqué de presse pour ne pas se reconnaître dans ce qui s’est passé.

Lire aussi: Candidat de l’Alliance Victoire: un comité de soutien à l’UNDR ”rejette” cette ”imposture”

Quelques heures plus tard, le bureau de l’UNDR a donné sa position sur les réseaux sociaux. Le 1er vice-président dudit parti, Célestin Topona Mocnga dit remercier les militants et sympathisants pour leurs ” réactions légitimes et militantes suite à la mascarade qui a eu lieu, ce matin à l’hôtel Vitella”. Et de poursuivre : ” Soyez rassurés, la Direction du Parti ne vous décevra pas. En toute souveraineté, le Conseil national statutaire (CNS) qui s’ouvrira à partir du 12 février prochain à N’Djamena, prendra des résolutions définitives sur la question de la candidature de l’UNDR à l’élection présidentielle d’avril 2021″.

Une candidature de Saleh Kebzabo à cette présidentielle n’est donc pas à exclure. Son parti prépare les esprits à cette éventualité. L’Alliance Victoire est déjà confrontée à un risque de scission.

Un commentaire

  1. TCHAD - PRÉSIDENTIELLES : 16 PARTIS D'OPPOSITIONS DÉSIGNENT THEOPHILE BONGORO
    10 février 2021 at 10 h 35 min Répondre

    […] ndlr) ne semblent pas accepter que leur mentor ne se représente pas. Depuis hier soir, on assiste à leurs protestations à travers des publications sur les réseaux sociaux. Et en fin de matinée, Le 1er vice-président dudit parti, Célestin […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :