Présidentielle en Guinée : une mission internationale “préventive” attendue à Conakry

Présidentielle en Guinée : une mission internationale “préventive” attendue à Conakry

INTERNATIONAL – Après la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre par la Commission électorale nationale indépendante, qui ont donné une victoire au premier tour au président sortant Alpha Condé, une mission internationale est attendue à Conakry. Objectif : apaiser les tensions post-électorales entre les différentes parties.

C’est une mission composée du président de la Commission de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest),Jean-Claude Kassi Brou, de son commissaire aux affaires politiques, le général Francis Behanzin, Mohamed Ibn Chambas pour les Nations Unies, du commissaire aux affaires politiques de l’Union Africaine, Cessouma Minata Samate.

Attendue entre le 25 et 27 octobre dans la capitale guinéenne, cette mission internationale dite « préventive », tentera de ramener le calme dans ce pays d’Afrique de l’Ouest plongé dans des violences post-électorales depuis près d’une semaine. Des violences qui ont fait, à ce jour, plus de dix morts.

A lire : la CENI a annoncé les résultats provisoires du scrutin

Pendant ce temps, le principal opposant, Cellou Dalein Diallo, continue de clamer sa victoire alors que la Ceni l’a crédité de 33,50% des voix, contre 59,49 % pour le président sortant, Alpha Condé.

Après la proclamation des résultats de l’élection, de nouvelles violences meurtrières ont eu dans les banlieues de Conakry faisant trois morts de plus, selon le ministre de la sécurité.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :