Présidentielle 2021 : voici ce que dit le rapport de la mission d’observation de la Cen-Sad

0
5

La communauté des Etats sahélo-sahariens a dépêché, du 10 au 11 avril, une équipe d’observateurs au Tchad pour l’élection présidentielle. La mission d’observation a présenté ce lundi 12 avril à la presse son rapport. En voici la quintessence.

Invitée par le gouvernement tchadien et la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’équipe d’observateurs de la Cen-Sad dirigée par l’ancien Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga a débuté sa mission par la rencontre avec le président de la CENI et autres autorités locales pour rappeler l’importance de la stabilité.  C’est une centaine d’observateurs repartis en vingt équipes, déployée par la communauté des Etats sahélo-sahariens lors de cette élection.

A première vue, la  mission estime que le gouvernement et la CENI ont pris les dispositions adéquates pour assurer un scrutin libre, transparent et dans les conditions optimales de sécurité. Elle a relevé avec satisfaction le fait que l’horaire de vote a été respecté, une logistique satisfaisante, l’accessibilité aux bureaux, la disponibilité des listes électorales dans les bureaux de vote et autres, le respect des mesures barrières contre la covid-19 par les électeurs dans un grand nombre de centre de vote. En ce qui concerne les insuffisances, elle a relevé qu’elles sont mineures du fait de la non-maitrise par certains agents des bureaux de vote des procédures du scrutin, la faiblesse de l’éclairage dans certains bureaux de vote au moment du dépouillement.

De ce fait , la mission d’observation électorale de la CEN-SAD a formulé plusieurs recommandations à l’endroit de la Commission électorale nationale indépendante , au président de la République, aux institutions, aux acteurs politiques, leaders d’opinion et membres de la société civile, dans le but de réparer les insuffisances constatées à l’issue de ce vote.

Leave a Reply