Présidentielle 2021 : « Même à Abéché le boycott est respecté», Saleh Kebzabo

0
8

POLITIQUE – Partisan du boycott de l’élection présidentielle qui se déroule ce dimanche, l’opposant Saleh Kebzabo estime que le mot d’ordre lancé est largement suivi à N’Djamena et dans les provinces.

Joint au téléphone, l’ex-chef de file de l’opposition et président de l’UNDR (Union nationale pour le développement et le renouveau), Saleh Kebzabo, estime que le mot d’ordre de boycott est suivi par les Tchadiens. Selon lui, peu d’électeurs ont convergé vers les bureaux de vote.  « Nous sommes à 13 heures et je pense qu’il n’y aura pas une inversion de tendance.  Je n’imagine pas voir des gens aller voter sous le soleil », argumente-t-il. 

Pour le président de l’UNDR, son parti est à moitié à l’origine de la « réussite du boycott ». « Nous sommes le seul à avoir  fait le terrain, pour sensibiliser au boycott », précise-t-il.  D’après Saleh Kebzabo, “même dans la ville d’Abéché“, le boycott est respecté. « Le mot d’ordre a été très  largement suivi. J’ai trois bureaux de vote devant ma maison, mais ils n’ont pas plus de cent votants. Dans certains quartiers, c’est plus  grave encore », martèle le vétéran de l’opposition.

Rappelons que Saleh Kebzao a retiré sa candidature de la course à la magistrature suprême suite l’assaut contre le domicile du candidat déclaré, Yaya Dillo, par des blindés de l’armée.

Leave a Reply