Présidentielle 2021 : l’essentiel du programme politique de Romadoumngar Félix Nialbé

Présidentielle 2021 : l’essentiel du programme politique de Romadoumngar Félix Nialbé

DOSSIER – Le président de l’URD étale son projet qu’il entend mettre en œuvre s’il arrive à remporter la présidentielle du 11 avril 2021.

“Sensible à la réalité du peuple tchadien depuis 30 ans caractérisée par l’exclusion, la gestion clanique, le regain de conflits, la problématique de l’emploi des jeunes, le manque d’infrastructures de base, etc. créée par le régime actuel”, Romadoumngar Félix Nialbé dit s’efforcer à remédier à ces maux et restaurer la confiance avec son peuple.

Sa politique s’attèlera à renforcer la cohésion sociale, favoriser l’épanouissement de la démocratie, éviter le recul de développement économique, culturel du pays. “J’ai décidé de me présenter à la présidentielle pour débarrasser notre pays des tares qui entravent notre marche vers la liberté et le progrès. Je propose une politique d’alternance, mieux adaptée“, déclare-t-il.

Pour réussir cela, il dit ramener la paix au Tchad par la réconciliation. Il s’engage à tenir compte des diversités ethniques, religieuses, culturelles et à respecter les droits humains et du citoyen. Les forces de défense et de sécurité “aujourd’hui déstabilisées seront réorganisées et restructurées afin d’être républicaines et aptes à assumer leur mission”, promet le candidat de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD).

“L’administration, actuellement inopérante et en déphasage total, conçue sur le clientélisme sera réhabilitée au gré de la compétence, de l’efficacité et d’initiatives. La chefferie traditionnelle sous pression et souvent dépossédée de son autorité retrouvera ses attributions. Le pouvoir judiciaire, au regard des insuffisances constatées, sera indépendant”.

Pour le chef de file de l’opposition, l’économie et les finances publiques, noyées dans des pratiques peu orthodoxes et délictuelles, seront rigoureusement redressées. “Je m’emploie à assainir notre gestion, moraliser le secteur économique et financier afin de nous conformer aux normes communautaires en matière de finances publiques“.

Le pétrole, depuis 2003 est devenu la principale source de financement au détriment de l’agriculture et de l’élevage. “Je m’attacherai à revaloriser l’agriculture et l’élevage, sources traditionnelles d’un essor endogène et durable. Sans perdre de vue, la place actuelle qu’occupent les NTIC“, ajoute-t-il.

La jeunesse représentant plus de 60% de la population “n’a pas de débouché”. “Dès les deux premières années de mon mandat, je créerai le plus d’emplois possibles pour résorber le chômage dont elle souffre“, promet le président de l’URD. Il affirme, s’il gagne, dédier un département à la solidarité nationale pour soutenir les couches vulnérables et créer un fonds de soutien. “Le Tchad, sous notre impulsion, honorera ses engagements internationaux tout en redéfinissant concrètement ses actions suivant les menaces transnationales et le terrorisme“, épilogue Romadoumngar Félix Nialbe, président candidat de l’URD-Alternance 21.

BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :