Présidentielle 2021 : le RESOCIT a constaté des manquements qui sont des “épiphénomènes”

0
26

Le coordonnateur du Réseau des organisations de la société civile et des ONG pour des élections libres et transparentes au Tchad (RESOCIT), Yassir Tidjani Kandal, a fait une déclaration relative à l’observation de l’élection présidentielle des 10 et 11 Avril. Il a relevé des manquements qui sont des ”épiphénomènes”.

En tant qu’observateur national des élections, le Réseau des organisations de la société civile et des ONG pour des élections libres et transparentes au Tchad (RESOCIT), a dévoilé, ce 13 avril, le contenu de son rapport sur l’élection présidentielle.

D’après le RESOCIT, le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité, sans aucune violence ni entrave à la liberté de déplacement. Il a également constaté la participation massive des femmes, la présence des membres de bureaux de vote, la disponibilité du matériel de vote, la présence par endroit des représentants de certains candidats, le respect du secret de vote, l’ouverture du dépouillement au public conformément aux dispositions du code électoral et la présence des observateurs nationaux et internationaux.

Toutefois, le Réseau a relevé que le déroulement du scrutin a été émaillé par quelques défaillances. Ces insuffisances constatées par ses 150 observateurs déployés dans les dix arrondissements de la ville de N’Djamena sont notamment :

  • Le retard dans l’ouverture de certains bureaux de vote, en raison de l’acheminement tardif du matériel électoral;
  • L’absence des représentants de certains partis politiques dans beaucoup de bureaux en dehors de ceux du MPS;
  • La mauvaise disposition de l’isoloir dans certains bureaux de vote;
  • La difficulté par endroit de certains électeurs à retrouver facilement leurs bureaux de vote;
  • La faiblesse d’éclairage par endroit durant le dépouillement;
  • Le non-respect des mesures barrières dans beaucoup de bureaux de vote.

Par contre, Yassir Tidjani Kandal, estime que ces manquements ne sont que des ”épiphénomènes” qui ne sont pas de nature à entacher ni la régularité, ni la crédibilité de ce scrutin. Dans l’attente des résultats, le RESOCIT invite tous les candidats au respect ”strict” des dispositions qui régissent les élections au Tchad et les exhorte à placer au-dessus de toute considération, l’intérêt supérieur de la nation.

Laisser un commentaire