Présidentielle 2021 : l’Alliance Victoire retire officiellement son candidat

Présidentielle 2021 : l’Alliance Victoire retire officiellement son candidat

POLITIQUE – Après ceux de Kebzabo et Yorongar, l’Alliance Victoire annonce le retrait de son candidat Me Bongoro Théophile à l’élection présidentielle d’avril 2021. Elle pose les conditions de sa participation : le report de la présidentielle et la convocation d’un dialogue politique.

L’attaque du domicile du candidat, Yaya Dillo Djerou Betchi, le 28 février dernier, est la goutte d’eau qui a débordé le vase”, relève le porte-parole de l’Alliance Victoire François Djekombé, pour justifier le retrait de la candidature de Me Bongoro Théophile, à l’élection présidentielle du 11 avril prochain. Ajouté à cela, l’Alliance estime que le “caractère non crédible et non transparent de la Commission électorale nationale indépendante n’offre aucune garantie pour aller à une élection libre et transparente”.

En se basant sur l’intervention armée chez l’opposant Yaya Dillo, Alliance Victoire a estimé que “si un tel événement arrive à un candidat, rien ne prouve que ça n’arrivera pas aux autres candidats”. À la suite de cet événement, l’Alliance rapporte qu’elle a organisé une rencontre d’urgence avec d’autres partis politiques le 2 mars. Dans la même journée, elle a tenu son assemblée générale extraordinaire et a statué sur “le retrait pur et simple du candidat de l’Alliance Victoire, de la course à la présidentielle du 11 avril 2021.”

L’Alliance indique qu’hier 3 mars, elle a écrit à la Cour suprême pour lui notifier le retrait de son candidat, Me Bebzouné Bongoro Théophile. “Grande a été notre surprise de constater que le candidat de l’Alliance Victoire qui a désisté figure parmi les 10 candidats retenus par la Cour suprême pour la présidentielle du 11 avril prochain“, rapporte le porte-parole de l’Alliance, Djekombé François. Il ajoute que “de toute façon, cela ne changera rien. Et honnêtement, tout cela n’est pas sérieux.”

L’Alliance dit qu’elle s’interroge sur la célérité et la précipitation avec lesquelles la Cour suprême a publié la liste des candidats, puisque le chronogramme de la CENI prévoit la publication de la liste des candidats retenus pour le 9 mars.

L’Alliance Victoire se dit non partante pour l’élection du 11 avril, demande le report de celle-ci et appelle à une  “convocation en urgence d’un dialogue politique inclusif pouvant permettre l’organisation d’élections libres et transparentes au Tchad“. Elle n’a pas manqué de demander “l’ouverture d’une enquête véritablement indépendante sur les malheureux événements du 28 février au domicile de Yaya Dillo, pour situer les responsabilités“.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :