Présidentielle 2016 : Yorongar pense que la candidature de Deby devrait être invalidée

Présidentielle 2016 : Yorongar pense que la candidature de Deby devrait être invalidée

Le coordinateur exécutif fédéral du FAR/parti fédération, Ngarlejy YORONGAR a fait ce matin un point de presse à son domicile pour répondre du rejet de sa candidature à la présidentielle d’avril prochain.

Pour Yorongar, tout candidat, comme Idris Deby, qui assume la fonction du chef traditionnel doit au préalable démissionner avant de déposer sa candidature a  l’élection présidentielle. « Or, le candidat Idriss Deby n’a pas démissionné de ses fonctions de Sultan de Dar Bilia », souligne Yorongar. Il ajoute que l’emblème du MPS est à tous points  de vue illégal et interdit aux termes de l’article 121 du code électoral. Notamment, le choix de l’emblème comportant une combinaison des trois couleurs nationales bleu, or, rouge est interdit. Pour Yoro, la candidature de  Deby doit être aussi rejetée.

Abordant le rejet de sa candidature, Yorongar balaie le motif présenté par le Conseil constitutionnel. Il dit, « l’article 131 que le professeur Nagoum Yamasoum a utilisé pour rejeter ma candidature dispose de manière descriptive les noms et prénoms, date et lieu de naissance, filiation etc., sensés être fournis tandis que l’article 132 cite nommément les pièces à fournir sans mentionner le logo et la photo ».

Selon Yorongar Narlejy, Nagoum Yamasoum use de son contrôle d’opportunité pour invalider les candidatures des uns et admettre celles des autres, il s’est rendu coupable de déni de justice et en même temps il s’est illustré par ses propres turpitudes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :