Présidentielle 2016 : Saleh Kebzabo investi candidat par son parti l’UNDR

Le  4ème congrès extraordinaire de l’Union nationale pour le développement et le renouveau UNDR tenu ce weekend a vu l’investiture de son président national Saleh Kebzabo comme candidat du parti aux prochaines échéances électorales.

Le candidat de l’UNDR a, à l’occasion de cette investiture entamé son discours par un rétrospectif de 26 ans de règne du président Deby qu’il pense despotique.  Quant à son programme pour le peuple tchadien, M. KEBZABO souligne que, « notre programme est un programme commun à tous les tchadiens, un programme d’unité et de réconciliation, de rassemblement pour un nouveau élan et le développement pour tout le pays ».

Le chef de fil de l’opposition  promet que la constitution sera révisée pour qu’elle soit, non pas au service d’un homme, mais qu’elle garantisse les libertés individuelles et collectives. En outre, il limitera le nombre de mandat présidentiels et une législation de 5 ans.  Le réforme  de l’état, l’utilisation de l’outil informatique et les nouvelles techniques de l’information et de la communication n’ont pas échappé au président fondateur de l’UNDR. Pour lui, l’urgence est les finances publiques. La création d’une agence nationale de lutte contre la corruption, le détournement, la fin de l’impunité, l’homme qui faut à place qu’il faut, sont là le crédo de l’UNDR.

La formation professionnelle, l’emploi, l’économie, l’industrialisation locale, la pratique obligatoire du sport à l’école jusqu’au baccalauréat, le bilinguisme,  figurent sur  le cache de Saleh Kebzabo.

Le ralliement de l’ancien ministre de la culture de la jeunesse et des MAHAMAT ADOU a été l’un des moments forts de l’investiture. Des partis politiques de l’opposition  et d’autres partis venus du Cameroun et de la Guinée équatoriale ont assisté à la cérémonie d’investiture.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :