Politique : vers la dissolution du groupe parlementaire RNDT Le Réveil ?

Politique : vers la dissolution du groupe parlementaire RNDT Le Réveil ?

Nous vous annoncions le week-end dernier, la démission du député Mamadou Maindoh du parti RNDT (Rassemblement national des démocrates tchadiens) Le Réveil de Pahimi Padacké Albert. Sa démission risque de faire voler en éclat le groupe parlementaire du parti à l’Assemblée nationale. Son départ réduit le nombre des députés du groupe parlementaire RNDT Le Réveil à 7 membres.

Il faut rappeler que le groupe parlementaire du parti de l’actuel premier ministre avait 9 députés à l’Assemblée nationale. Le parti se retrouve aujourd’hui avec 7 députés suite à la nomination de son président au poste du Premier ministre et à la démission du député Maindoh.

Selon l’article 27 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale, pour constituer un groupe parlementaire, un parti doit totaliser au moins 8 membres. Si le parti du Coq blanc veut conserver son privilège, il doit faire recours à un député non-inscrit pour combler le vide laissé par l’ancien député de la ville de Sarh.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :