Politique : L’ordonnance sur le statut de l’opposition démocratique est adoptée

Politique : L’ordonnance sur le statut de l’opposition démocratique est adoptée

Le conseil ordinaire des ministres de ce jeudi 9 août 2018, a examiné trois projets de texte  suivi d’une communication du ministre du Pétrole et de l’Energie.

Les membres du gouvernement, sous la présidence du chef de l’Etat, ont adopté après réexamen le projet d’ordonnance portant statut de l’opposition démocratique au Tchad. Ce texte traduit selon le gouvernement le souci de créer les conditions favorables à l’instauration d’une véritable culture démocratique. Il vise à organiser l’opposition démocratique pour lui permettre de jouer pleinement son rôle en vue de promouvoir la concertation directe dans le cadre du dialogue politique sur des questions d’intérêt national et de préserver l’intérêt supérieur de la Nation.

Au titre du ministère de l’Economie et de la Planification du Développement, le conseil  a examiné et adopté le projet d’ordonnance autorisant le président de la République à ratifier l’accord d’Istisna’a, relatif au financement du projet de renforcement de l’enseignement bilingue au Tchad. Ce texte fait suite à l’accord de prêt signé le 18 mai 2017 à Djeddah, en Royaume d’Arabie Saoudite entre le Tchad et la Banque Islamique de Développement (BID). Le projet porte sur le renforcement et le maintien de l’enseignement bilingue, l’amélioration du niveau des écoles coraniques en lien avec le système formel et l’appui à la gestion du projet.

Le conseil a également adopté, au titre du ministère des Mines, du Développement Industriel, Commercial et de la Promotion du secteur Privé, le projet de décret portant statut de la Société Nationale des Mines et de la Géologie (SONAMIG), implémentée pour promouvoir le développement du secteur minier par ordonnance n°002/PR/2018 du 9 février 2018.

La communication du ministre du Pétrole et de l’Energie, M. Boukar Michel a porté sur sa mission effectuée à Washington, aux Etats unis, du 22 au 30 juillet 2018 sur invitation de la société Convalt Energy. Il ressort que la société Convalt Energy s’engage à construire des centrales électriques hybrides dans une trentaine de localités au Tchad pour un investissement s’élevant à 40 millions de dollars américains. En marge de cette rencontre, le ministre du Pétrole et de l’Energie, a eu des contacts fructueux au Congrès américains pour les Affaires Africaines. Considérant l’exceptionnelle implication du Tchad dans la lutte contre le terrorisme, le Congrès a estimé que les Etats unis devraient accompagner le gouvernement tchadien dans la mise en œuvre de son Programme National de Développement à travers des investissements privés américains.

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire