Politique : les leaders de l’opposition élucident la disparition des militaires

Politique : les leaders de l’opposition élucident la disparition des militaires

Les candidats de l’opposition  à l’élection présidentielle du 10 avril dernier Saleh kebzabo, Joseph Djimrangar Dadnadji, Mahamat Ahmat Al-habo et Brice Mbaimon  ont organisé une conférence de presse ce 26 mai 2016.

Les candidats se sont exprimés une fois de plus sur le vote des militaires et ses conséquences. Ils ont réaffirmé que des militaires ayant voté les candidats de l’opposition ont été arrêtés et emprisonnés.

Selon Saleh Kebzabo, ces militaires disparus commencent à réapparaître et attendent un mot du chef d’état major avant de regagner leurs familles. Le président de la République doit intervenir personnellement pour clarifier cette affaire au public, souligne le chef de fil de l’opposition.

Abordant l’enquête ouverte par le procureur de la République, les candidats de l’opposition disent clairement qu’ils ne  répondront pas à l’appel du procureur si celui-ci les appelle pour les écouter. D’après eux, même si le procureur mène l’enquête, il ne pourra rien faire car il est aussi dans « le système ».

Les candidats demandent qu’une enquête internationale et indépendante soit ouverte pour faire la lumière sur cette affaire des militaires disparus lors du vote.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :