Politique : “La 4ème République est loin de celle que nous avons œuvré pour”, réagit Pahimi Padacké Albert

Politique : “La 4ème République est loin de celle que nous avons œuvré pour”, réagit Pahimi Padacké Albert

A l’ouverture du 5ème congrès ordinaire du Rassemblement national des démocrates tchadiens (RNDT-le réveil) qui se tient à N’Djamena, Pahimi Padacké Albert s’est exprimé pour la première fois sur les sujets brûlants de l’heure.

Sur la question de la fin de la législature des députés à l’Assemblée nationale, Pahimi Padacké Albert a fait remarquer qu’  « Il y a crise de légitimité lorsque le mandataire continue d’exercer hors délai. » Il convoque la responsabilité des instances électorales afin de la tenue des élections dans le délai. 

Les réformes de la 4ème République ont fait l’objet d’un vif commentaire de l’ancien premier ministre. Il considère ces réformes « du nom des baptêmes ».  « La 4ème République est loin de cette République que nous avons œuvrée pour. Il fallait remplacer l’homme mais ne pas supprimer l’institution. C’est une réforme du nom de baptême », a-t-il déclaré.

LIRE AUSSI : le RDNT le Réveil tient son 5ème congrès ordinaire

Suppression de la primature. L’ancien premier ministre n’a pas caché son désarroi. « La primature n’est pas la propriété du RNDT-le réveil. Mais si le Chef de l’Etat a choisi plutôt de supprimer l’institution que de remplacer l’homme, pourquoi les militants s’en plaindraient-il ? ».

La question de la pénurie du gaz butane n’a pas été évitée par le patron du RNDT-le réveil.  « Cette crise, si elle continue, finira par saper toute notre politique nationale de protection de l’environnement. Car, comment interdire légitimement et durablement la coupe du bois de chauffe sans garantir une source d’énergie de substitution pérenne à nos populations ? », s’indigne Pahimi Padacké Albert.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :