samedi 29 janvier 2022

Politique : installation du bureau communal du 6e arrondissement de l’URT

L’Union pour la Refondation du Tchad (URT) continue son implantation dans la capitale. Après le 8e arrondissement, ce jeudi 13 janvier, c’est le tour de l’installation des membres exécutifs du bureau communal du 6e arrondissement à l’espace Fest Africa.

C’est le secrétaire exécutif du bureau national, Mbailassem Masra qui a présidé l’installation. Il a rappelé que le 6e arrondissement est le plus petit des dix (10) arrondissement mais le plus peuplé par les sièges des partis politiques, implantés de tout bord dans les quartiers, carrés et artères. “Néanmoins, en ce qui nous concerne, c’est naturellement le niveau de développement politique et social actuel de notre pays qui constitue la trame de notre projet. Car nous pensons que le style de gouvernance politique actuelle est la cause principale de nos maux. C’est pourquoi, je vous exhorte à vous lever comme un seul homme pour braver les intimidations”, lance-t-il.

Mbailassem Masra encourage à travailler sans relâche dans un esprit de fraternité, de camaraderie et de refondation pour réussir cette noble mission que le parti a assigné à ses militants. C’est aussi le lieu tout indiqué pour le secrétaire exécutif national de lancer un appel à plus de mobilisation. “Tous ceux qui veulent intégrer l’effectif de l’URT mais qui trainent encore les pieds, venez vous joindre à nous dans cette gigantesque entreprise de la refondation du pays et de la réconciliation des Tchadiens”.

En ce qui concerne le dialogue national inclusif, l’Union pour la Refondation du Tchad (URT) propose l’agencement des activités. Voici quelques propositions :

  • la rédaction d’un règlement intérieur ;
  • la mise en place d’un présidium non dirigé par le gouvernement ;
  • la durée du DNI doit être d’un mois pour permettre aux participants de statuer sur les véritables problèmes qui minent le développement du pays ;
  • la rédaction d’une nouvelle charte de transition devant aboutir à la mise en place des organes de la transition à l’exemple d’un CMT rénové;
  • la nomination d’un PM de transition qui sera une personnalité indépendante ;
  • La composition d’un gouvernement de transition non pléthorique composé majoritairement de technocrates.

Laisser un commentaire

économie

Salamat : la crise d’Abéché fait grimper les prix des articles au marché d’Amtiman

Amtiman vit le 3ème jour consécutif de protestation des commerçants qui ont fermé leurs commerces en solidarité avec la population d'Abéché. Les activités sont...

Mongo : Un véhicule de marque Toyota 4×4 a fait tonneau sur l’axe Golonti-Koffilo dans le Guéra

Un accident de circulation a eu lieu ce vendredi aux environs de 16 heures sur l'axe Mongo-Baro précisément dans le village Koffilo. C'est un véhicule...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
620 votes · 621 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité