Politique : avantages et inconvénients de l’Etat unitaire

0
335

Au prochain dialogue national inclusif (DNI), la question de la forme de l’Etat sera au centre des discussions. Même si d’autres sujets pertinents seront, certainement, à l’ordre du jour, la forme de l’Etat, soit unitaire fortement décentralisé ou la fédération, passionne les débats. Les internautes ont presque déjà entamé la « conclave ». Après des articles sur la forme fédérale de l’Etat, Tchadinfos vous propose les avantages et inconvénients de l’Etat unitaire.

Dans un rapport, le sous-comité de la thématique n°2, portant sur la « Forme de l’État, Constitution, Réformes institutionnelles et Processus électoral », note que, l’État unitaire se caractérise par l’existence d’un seul pouvoir politique, détenu au niveau national, exerçant la souveraineté, et dont les décisions s’appliquent sur l’ensemble du territoire national. Il existe selon le comité, une citoyenneté unique.

« L’État peut être, centralisé, lors que tout est décidé par l’État, au niveau central. On retrouve cette organisation surtout dans des États africains nés de la colonisation à l’époque ou aujourd’hui dans des États de petite taille. Déconcentré : il existe au niveau local des représentants de l’État (par exemple, au Tchad, les gouverneurs, les préfets, les recteurs d’Académie etc.). Décentralisé : il existe au niveau local des autorités administratives distinctes de l’État (par exemple, au Tchad, les communes et les provinces) », éclaire-t-il.

Le sous-comité relève que, le Tchad actuel est un État unitaire, à la fois déconcentré et décentralisé. Régionalisé : des autorités régionales décentralisées bénéficient de certaines compétences normatives et politiques, sous le contrôle de l’État (par exemple, Espagne, Italie).

Dans le contexte tchadien, le sous-comité de la thématique n°2, renseigne que, si le système de gouvernance est correct, l’État unitaire pourrait offrir les avantages suivants « une consolidation de l’unité et de la solidarité nationales, une uniformité des législations, une efficacité dans la prise de décision, une meilleure surveillance du territoire national ».

Par contre, souligne le sous-comité de la thématique n°2, les inconvénients d’un État unitaire, peuvent être « une concentration des pouvoirs de décision, une faible autonomie concédée aux entités locales, une mauvaise gouvernance dans la répartition des ressources nationales». Dans le contexte tchadien, mentionne le sous-comité de la thématique n°2, les inconvénients identifiés de l’État unitaire sont les suivants « l’exercice abusif et autoritaire des pouvoirs par les autorités centrales, le retard ou le frein dans la mise en œuvre de la décentralisation, une mauvaise redistribution des ressources publiques et une mauvaise prise en compte des aspirations locales ».

Lire aussi : Voici pourquoi, il y a un quart de siècle, l’ancien ministre Laoukissam Feckoua Laurent prônait déjà le fédéralisme

Laisser un commentaire