Plus de 75% des écoles sont dans l’eau à N’Djamena, selon le délégué de l’Education

EDUCATION – Après 17 jours de la rentrée, la majeure partie des écoles sont toujours fermées à cause des eaux de pluie. En réaction, une opération d’évacuation d’eau a été organisée ce 17 octobre dans l’un de ces établissements inondés.

Ce n’est pas une habitude à N’Djamena. Mais comme tout le jour n’est pas dimanche, la population ndjaméoise continue à faire face aux dégâts causés par la pluie. Evidemment, cela n’est pas sans conséquence sur la rentrée scolaire 2019-2020 qui a été lancée depuis le 1er octobre par le ministre de l’Education nationale et de la promotion civique.


Presque toutes les écoles de la capitale se trouvent dans l’eau. « Plus de 75% des établissements de N’Djamena sont dans l’eau », selon le délégué provincial à l’enseignement et à la jeunesse, Doungous Abraye. Situé dans le 7e arrondissement, le lycée d’Habbena est un exemple parmi tant d’autres.

Dans la matinée de ce jeudi 17 octobre, les responsables dudit lycée ont initié une opération nommée, « opération d’évacuation d’eau », pour permettre aux élèves de reprendre le chemin de l’école le plus vite que possible. Aux côtés des responsables de ce lycée lors de cette opération, la Croix-Rouge et les autorités en charge de l’éducation de la province de N’Djamena, sans compter les autres personnes de bonne volonté.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :