Pétrole : rachat des actions du Tchad sur le pipeline Tchad-Cameroun, la SHT apporte un démenti

0
28

ENERGIE – La Société des hydrocarbures du Tchad fait savoir le 3 mars que ses actions dans le pipeline d’export Tchad-Cameroun n’ont pas été vendues. Un démenti fait envers des médias camerounais qui avaient annoncé le rachat.

Non, le Tchad n’a pas vendu ses actions dans le pipeline Tchad-Cameroun au Cameroun. C’est ce qu’affirme le directeur général de la société des hydrocarbures du Tchad (SHT) dans un communiqué datant du 3 mars.

On peut y lire “qu’aucun cabinet n’a été mandaté par le Gouvernement de la République du Tchad pour engager des négociations de vente d’un quelconque actif“. Ibrahim Mahamat Djamous affirme que ce sont des “informations sans fondement qui ne tendent qu’à ternir l’image de la République du Tchad“.

Dans une publication du journal en ligne Africa Intelligence datant du 24 février, on y apprenait que le Tchad aurait vendu ses parts sur l’exploitation du pipeline pour un montant de 275 millions de dollars après des négociations entamées depuis 2018.

« Le gouvernement de la République du Tchad rencontre d’énormes difficultés financières et veut accélérer la vente partielle de ses actions dans le pipeline Tchad-Cameroun à la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun », pouvait-on lire sur le site en ligne. Plusieurs médias camerounais ont relayé l’information, affolant la toile d’Afrique centrale.

A RELIRE : Tchad : une centrale solaire de 2 megawatts sera construite à Doba

Entré en production en 2003, l’oléoduc Tchad-Cameroun relie les champs pétroliers de Doba (Tchad) au port de Kribi (Cameroun) sur une centaine de kilomètres. Il permettrait d’assurer l’exportation de plus de 40 millions de barils produits annuellement par China National Petroleum Corp (CNPC), ExxonMobil et Petronas.

Leave a Reply