lundi 27 septembre 2021

Opinion : où vont les plateformes qui naissent tous azimuts pour contribuer à instaurer la paix?

OPINION – En cette période de crise, la recherche de la paix au Tchad est devenue, pour beaucoup, un moyen de chercher sa pitance ou son “gombo”. Au vu de financements que reçoivent certaines plateformes. Mais, elles ont généralement une durée de vie éphémère.


Plateformes des jeunes, plateformes des femmes, plateformes des artistes et/ou des partis politiques, elles sont tellement nombreuses avec des dénominations diverses qu’on ne peut toutes les connaître. Leur unique raison de naissance? Contribuer à la cohabitation pacifique et au vivre-ensemble au Tchad. Un objectif souhaité ou considéré comme tel.

L’on constate que c’est au lendemain de la mort du maréchal du Tchad où les messages de haine et de division envahissent les réseaux sociaux qu’elles commencent à voir le jour en masse. Malheureusement, juste après le lancement officiel de leurs activités, elles disparaissent et on n’entend plus parler d’elles. Pourtant, le vivre-ensemble ou la cohabitation pacifique ne peut être installée par une simple déclaration à la presse. C’est le résultat d’une série d’actions de sensibilisation.

Est-ce la vision qui manque ou le moyen qui fait défaut ? Difficile de le savoir mais une chose est sûre, on n’a pas besoin des gros moyens pour faire des sensibilisations sur la paix et le vivre-ensemble. Avoir une idée, surtout une bonne idée, c’est ce qui importe le plus. Nos activistes doivent se ressaisir et se souvenir de l’objectif principal des plateformes qu’ils créent en ”désordre” par plaisir (considérant leur impact réel) ou par patriotisme (affiché). Leur crédibilité en dépend.

Des clubs d’amis déguisés en plateformes de sensibilisation

Loin de viser une personne ou un groupe de personnes, il n’est un secret pour personne que la plupart de ces plateformes sont l’initiative des personnes bien connues de la sphère politique du pays où des proches de l’ancien parti au pouvoir. Ce qui n’est pas un crime, mais cela amène certaines personnes à penser que ces plateformes sont nées pour des intérêts égoïstes. Ce qui n’est pas d’ailleurs faux quand on voit les membres d’une association dans deux ou trois plateformes différentes qui militent pour la même cause.

La paix, c’est ce que tout le monde souhaite et cherche. S’engager pour inculquer cette valeur à ses concitoyens est un acte salvateur pour notre cher pays, mais encore faut-il que cet engagement se fasse avec dévouement et sans calcul malhonnête.

Laisser un commentaire

économie

Conseil national de transition : “J’ai décidé de ne pas candidater afin de laisser la place aux jeunes” (Saleh Kebzabo)

Dans un post sur Facebook, le président de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR), Saleh Kebzabo indique qu'il a décidé de...

تنصيب قائد قوات الرُّحَّل “رقم12 “بولاية وداي

نصب صباح اليوم الرائد/جروا جقا علي ،قائدا لفرقة قوات الرحل "رقم12"بولاية وداي .وذلك طبقا للقرار رقم370/PCMT/PMT/MATD/2021م. الصادر من وزارة إدارة الأراضيواللامركزية بتاريخ23/09/2021م . أقيم حفل...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
426 votes · 427 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité