On a vérifié pour vous : Que s’est-il passé à la Mairie de NDjaména ?

On a vérifié pour vous : Que s’est-il passé à la Mairie de NDjaména ?

Le torchon brûle entre le maire de la ville de N’Djaména et son premier adjoint Oumar Boukar. Les deux élus communaux de la capitale ont évité de justesse une bagarre. Contrairement aux informations qui circulent, après un fakecheking, le bourgmestre de NDjaména et son adjoint ont eu juste des altercations sans passer à l’action.

En effet, de retour d’un long séjour d’Europe, le Maire de la mairie centrale Saleh Abdelaziz a constaté que rien n’est fait de ce qu’il a laissé comme consigne à ses collaborateurs. Les salaires ne sont pas payés, certaines tâches quotidiennes pour le bon fonctionnement de l’institution ne sont pas bien exécutés, surtout en termes de recettes.

Très irrité par ce comportement «malsain» des agents, le maire de la ville de N’Djaména, convie ce mardi 17 mars 2020, tous les responsables, chefs de service, et agents s’occupant principalement de l’aspect finances à la mairie pour livrer une communication relative au redressement de la municipalité.

Le maire arrivé un peu tôt dans la matinée pour un entretien avec ses adjoints avant la rencontre avec les agents, n’a pas pu s’entretenir avec ces derniers. Après 9 heures, la salle remplie, le protocole signale au maire que tout est prêt pour sa communication. En entrant dans la salle de réunion à côté de son bureau, Saleh Abdel-Aziz Damane donne des fermes institutions pour que personne n’entre après lui.

Mais pendant que le maire livrait le contenu de sa communication, les maires 2ème et 3ème adjointes forcent l’entrée, et s’installent dans la salle.

Au cours de son adresse, le maire de N’Djaména a déclaré que même s’il y a des agents qui n’aiment pas de sa tête, ils doivent quand même comprendre qu’il est ici à l’effet de travailler pour la municipalité, donc pour le Tchad. Pour lui, il est inadmissible chaque maire qui passe à la tête de cette institution, les agents créent toujours des problèmes. Il termine sa communication et se retire dans son bureau.

Le Secrétaire Général Adjoint, quelques membres du cabinet et les deux adjointes suivent le maire dans son bureau pour un briefing. Alors qu’ils discutaient de la rencontre, le 1er adjoint au maire Oumar Boukar fait irruption. Selon des témoins oculaires rencontrés par tchadinfos.com, il aurait attaqué verbalement le maire en ces termes : «désormais, je ne vais plus t’appeler maire, mais Saleh, espèce de …, tu es qui?».

Surpris, le maire et ses interlocuteurs restent sans piper un mot. Puis le maire Saleh Abdel-Aziz réplique aussi à la provocation de son adjoint. Les deux adjointes et le SGA de la mairie s’interposent et extirpent le 1er adjoint du bureau de son titulaire.

Les personnes ayant assistées à cette scène persistent et signent qu’il n’y a pas eu une bagarre entre les élus communaux. «Il est certes vrai qu’il y avait eu des altercations entre les deux personnalités, mais jamais de la bagarre» conclut un autre témoin.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :