OMS  : Antonio Guterres réagit face à la décision de Donald Trump

OMS : Antonio Guterres réagit face à la décision de Donald Trump

INTERNATIONALE – Aussitôt après la décision du Président américain Donald Trump de suspendre la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé, ce 14 avril, le patron de l’Onu réagit dans un communiqué.

« En pleine lutte contre le Covid-19, ce n’est pas le moment de réduire le financement de l’OMS », réagit Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies. Tard dans la nuit du 14 avril, le président américain Donald Trump a décidé de suspendre le financement américain à l’agence onusienne en charge de la santé. Cette décision intervient âpres plusieurs critiques du président américain sur la gestion de la crise Covid-19 par l’Organisation mondiale de la santé.

« Comme je l’ai dit le 8 avril, la pandémie de Covid-19 est l’un des défis les plus dangereux auxquels le monde ait été confronté de notre vivant. Il s’agit avant tout d’une crise humaine aux conséquences sanitaires et socio-économiques graves », rajoute-t-il dans sa déclaration.

L’OMS, dans son engagement à lutter contre cette pandémie, « est en première ligne, soutenant les États Membres et leurs sociétés, en particulier les plus vulnérables d’entre eux, avec des conseils, des formations, du matériel et des services de secours concrets », a appuyé le Antonio Gouterres.

Et « je crois que l’Organisation mondiale de la santé doit être soutenue, car elle est absolument essentielle aux efforts du monde pour gagner la guerre contre le Covid-19 », a-t-il souligner.

Le secrétaire général des Nations-Unies conclut qu’il n’est pas le moment de faire le procès de l’OMS. « Une fois que nous aurons tourné la page de cette épidémie, il doit y avoir un temps pour regarder en arrière pour comprendre comment une telle maladie est apparue et a propagé ses ravages si rapidement à travers le monde, et comment toutes les personnes impliquées ont réagi à la crise. »

Il faut noter que les Etats-unis sont les contributeurs majoritaires de l’OMS.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :