Octobre rose : Un mois consacré à la lutte contre le cancer

Octobre rose : Un mois consacré à la lutte contre le cancer

SANTÉ – Chaque année, le monde va en campagne contre le cancer. Au Tchad, le mois d’octobre est consacré pour la circonstance. Associations, gouvernement et organisations montent au front contre cette maladie peu connue du grand public.

Le cancer ! A entendre ce nom, tout parait simple et facile à comprendre. Mais ce n’est pas l’avis de la médecine. Afin de résoudre ce problème, le monde a consacré le mois d’octobre de chaque année pour faire une campagne de sensibilisation.

Le ruban rose qui monte au créneau contre le cancer

Instaurée en 1985, la campagne annuelle de communication dite « octobre rose » est destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche (cause, la prévention, le diagnostic, le traitement et la guérison). Ce grand évènement est symbolisé par un ruban rose.

Lire :  la ligue Tchadienne pour la Lutte contre le Cancer a organisé une marche Solidaire

Au Tchad, cette campagne offre de l’information et du soutien aux personnes touchées par le cancer du sein, du col de l’utérus etc. Du 1er au 31 octobre, les associations et organisations comme la Ligue tchadienne de lutte tchadienne contre le cancer, dirigée par le docteur Manikassé Palouma s’y mettent. Aussi d’autres associations des femmes, sous la houlette du ministère de la santé publique, je joignent au combat. Des marches ou des courses dans certaines villes y sont dédiées, où les femmes marchent et courent pour montrer leur lutte contre le cancer du sein.

Les types de cancer dépistés au Tchad

Le cancer du col utérin, des seins, le cancer de poumon sont entre autres les types de cancers les plus récurrents. Le cancer du sein peut apparaître chez les femmes et rarement chez les hommes. Les symptômes du cancer du sein sont une boule dans la poitrine, un écoulement de sang par le mamelon, ainsi qu’un changement de forme ou de texture du mamelon ou du sein. Le traitement dépend du stade du cancer, et peut inclure une chimiothérapie, une radiothérapie ou une intervention chirurgicale.

A lire : la marche de l’espoir clôt les activités “d’octobre rose”

Le cancer du col utérins est une tumeur maligne de la partie la plus basse de l’utérus, qui peut être dépistée à l’aide d’un frottis vaginal et qui peut être prévenue par un vaccin contre les infections à papillomavirus humain. Cette maladie peut être asymptomatique. Dans certains cas, des douleurs ou des saignements irréguliers peuvent apparaître. Les traitements peuvent comprendre la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie.

Au Tchad, selon les chiffres de 2017, sur 6050 tests réalisés, la moitié concerne les patients de sexe féminin. Un chiffre qui devrait inquiéter et interpeller.  

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :