lundi 16 mai 2022

Numérique : les fournisseurs d’accès à Internet du Tchad saluent les initiatives du gouvernement et appellent à leur concrétisation

A travers un point de presse fait le 30 mars 2022 dans les locaux de la Bibliothèque nationale, le groupement des fournisseurs d’accès à internet (FAI) du Tchad a salué les initiatives prises par le ministère de Postes et de l’Economie numérique visant à donner des réponses à certaines préoccupations des FAI.

Les initiatives prises ce dernier temps par le ministre des Postes et de l’Economie numérique visant à donner des réponses à certaines préoccupations des FAI méritent d’être saluées et il est nécessaire d’informer l’opinion nationale sur la teneur et les promesses faites par le ministre pour leur concrétisation“, a relevé d’entrée de jeu le chargé de communication du groupement Oumar Hamid Oumar.

En effet, selon le chargé de communication, lors d’une rencontre tenue le 22 mars 2022 avec le groupement des FAI, le ministre avait annoncé la disponibilité du gouvernement à travers son ministère et les autres départements concernés d’accompagner les FAI locaux à se développer surtout en leur facilitant l’accès à tous types de licence notamment la licence GSM.

Trois points essentiels peuvent se dégager de cette promesse notamment l’octroi des licences permettant aux FAI d’étendre leur domaine d’activités parmi lesquelles la licence d’opérateur Mobile GSM ; la finalisation de la tripartite entre les FAI, les opérateurs GSM et l’Arcep avec une promesse ferme de revoir à la hausse la capacité de 10 Mbps (niveau à partir duquel les opérateurs GSM seraient autorisés à vendre) et définition des périmètres de champ d’action de chaque acteur sur le marché de l’internet type FAI et enfin la mise en exécution immédiate par SoudaTchad et Sotel de la décision No 005/DCI/DAJ/2022 de l’Arcep du 28 janvier portant encadrement des tarifs de capacité internet au niveau international.

De tout ce qui précède, le groupement salue ces initiatives et exhorte à les rendre effectives dans un meilleur délai. Aussi, le groupement “exhorte le ministre des Postes et de l’Economie numérique à revoir sa position en prenant en considération que la libre concurrence entre Sotel-FAI et l’obligation de partage d’infrastructures sont les meilleurs moyens de développer la couverture internet, d’augmenter la qualité des services et de réduire les tarifs aux utilisateurs via cette technologie dans la mesure où il existe d’ores et déjà des infrastructures et des réseaux FTTx déployés et exploités commercialement par certains FAI

Laisser un commentaire

économie

Mahamat Idriss Déby dément un redéploiement de l’armée française au Tchad

Le président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno s'est prononcé sur les allégations faisant état de l'implantation d'autres bases françaises sur...

Podcast: “Ce qui s’est passé après ne nous engage plus”, Max Loalngar

PODCAST-La manifestation organisée par la Coordination des actions citoyennes, Wakit Tamma, contre la politique française au Tchad a occasionné la destruction des intérêts français...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
788 votes · 789 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité