Nouvelle Constitution: Trois regroupements de l’opposition politique disent non à une adoption par force

Nouvelle Constitution: Trois regroupements de l’opposition politique disent non à une adoption par force

La Coordination des partis politiques pour la défense de la constitution (CPDC), la Convention pour le changement et l’alternance démocratique (CAD) et le Cadre de coordination des partis politiques de l’opposition démocratique (CCPOD/Espoir) attirent l’attention de l’opinion nationale et internationale sur l’adoption d’un projet de nouvelle constitution au Tchad. C’est à travers un communiqué de presse conjoint rendu public le 16 avril 2018.

“ Ce projet de nouvelle constitution qui consacre un pouvoir monarchique au Tchad, passera seulement par une assemblée hors-jeu, alors que l’adoption d’une nouvelle constitution est au seul ressort du peuple souverain”, peut-on lire dans le communiqué conjoint des regroupements des partis politiques de l’opposition.

La CPDC, la CAD et le CCPOD/Espoir dénoncent une démarche qui foule au pied la souveraineté du peuple tchadien. Ils lancent un appel pressant a tous ceux qui sont attachés à l’Etat de droit, à la justice et à la démocratie, notamment les partis politiques et les organisations de la société civile de se lever comme un seul homme « pour dire non à l’arbitraire et au coup de force de Deby ».

Les trois regroupements rejettent d’avance, une loi fondamentale frappée d’illégalité et d’illégitimité.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :