Nouveaux visages du gouvernement : Géo Patalet ou l’art de marcher pas à pas

Nouveaux visages du gouvernement : Géo Patalet ou l’art de marcher pas à pas

Géo Patalet est le nouveau ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat. Dans le cadre du dossier sur les nouveaux visages du gouvernement, Tchadinfos vous retrace brièvement le parcours de cet homme parti du bas pour atteindre le sommet.

Le nouveau locataire du ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat,  est simplement le modèle du travail ardu et d’une propension professionnelle échelonnée. C’est au lycée Ahmed Mangué de Sarh, qu’il obtient en 1992, un baccalauréat, série D. S’ensuivent des études supérieures à l’Université du Tchad et à l’Institut supérieur des sciences de l’éducation (ISSED) de N’Djamena. Il sort nanti d’un DEUG et d’un CAP/CEG en Maths/Physiques respectivement en 1994 et 1995.

Géo Patalet commence alors en 1995, une carrière d’enseignant qui le conduit au lycée Félix Eboué, CEG d’Iriba, CEG 1 de Sarh et au lycée Joseph Brahim Seid de Pala. En 2004, il revient au lycée Felix Eboué en tant que chargé des cours avant d’être promu directeur des études de 2004 à 2009.  

Malgré ses occupations professionnelles qui exigeaient beaucoup de travail après les classes, Geo Patalet ne lâche pas lui-même les études. C’est ainsi qu’il s’est inscrit en Administration et Gestion des entreprises à l’Institut supérieur de Gestion où il décroche une maitrise en 2007.

Des compétences supplémentaires qui lui ont valu une mutation au ministère des Postes et des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication en 2009. La même année, il est détaché à l’Office tchadien de régulation des télécommunications (OTRT) comme auditeur et contrôleur de gestion jusqu’en 2011. Année à laquelle il s’est vu nommer chef de section comptabilité de l’institution.

Persévérant dans ses études, il obtient en 2011, un MBA en Administration et Gestion des Entreprises et autres Organisations au Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) de Dakar au Sénégal. Très attaché à sa formation, l’homme a aussi participé à plusieurs ateliers thématiques qui ont poli ses expériences et compétences et font de lui un administrateur rompu.

Parallèlement à sa carrière au sein de des structures publiques, Geo Patalet est aussi remarquable dans le secteur privé. En 2012, il était consultant en finances et comptabilité des entreprises aux cabinets GEO-CONSULTING, ACMA-Conseils et KWB. Il multiplie les consultances en finances, comptabilité ou encore en gestion des entreprises pour plusieurs entités publiques, parapubliques ou privées depuis plusieurs années.

La récompense de toutes ces années de travail et de formation tombe en 2014 quand il est nommé directeur général adjoint de la Société Nationale de Ciment du Tchad (SONACIM).  Poste qu’il occupe jusqu’en 2018. C’est après son départ de la SONACIM, qu’il prend la direction générale de Geo-consulting.

48 ans et père de 7 enfants, doctorant en science de gestion, option Contrôle de gestion à l’Université Cheik Anta Diop de Dakar, sa nomination au ministère du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, est le couronnement du travail de fourmi fait sans sauter les marches de l’escalier.

Un commentaire

  1. Yebi palou
    21 juillet 2020 at 17 h 32 min Répondre

    Géo patalet mes toutes meilleurs félicitations ! Père des Orfelins que le Dieu miséricorde vous donne longue vie et qu’il vous donne toujours le cœur d’amour fraternel de vos frères Tchadiens non corrompus pour un Tchad prospère

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :