“Nous allons œuvrer au renforcement de la coopération économique, scientifique et culturelle entre le Tchad et la France” Amine Abba Sidick

“Nous allons œuvrer au renforcement de la coopération économique, scientifique et culturelle entre le Tchad et la France” Amine Abba Sidick

M. Amine Abba Sidick est le nouvel ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Tchad en France, son décret signé par le chef de l’État a été rendu publique vendredi dernier. Précédemment il a occupé le poste de Secrétaire Général du Parlement Communautaire de la CEMAC pendant huit ans. Durant ces deux mandats, il a su insuffler une nouvelle dynamique à cette institution communautaire, en restructurant l’administration dudit parlement. Fort de son expérience et de son carnet d’adresses il a su par son entregent et la mise à contribution de ses collaborateurs à redonner tout son sens et sa place à l’institution dans l’écosystème de la CEMAC. Bien avant cela il a occupé le poste d’ambassadeur en Égypte, Liban et la Syrie. Il fut le directeur du cabinet du Président Deby ainsi que son conseiller chargé de mission.

La rédaction de Tchadinfos s’est rapprochée de lui pour avoir ses premières impressions sur sa nomination à ce poste stratégique tant le Tchad et la France entretiennent d’étroites relations séculaires. Remerciant le Chef de l’État pour l’honneur qu’il lui fait en lui confiant cette mission, M Sidick ne manque pas de rappeler les liens qui unissent la France et le Tchad. Il nous rappelle que ces relations sont les fruits d’une longue histoire commune, riche et spécifique. Il a également relevé sa volonté de renforcer cette relation dans tous les domaines, dans la suite logique de son prédécesseur et ceux avant lui. Pour rappel, M. Hissein Brahim Taha ancien ambassadeur du Tchad en France était le doyen des ambassadeurs à Paris pour avoir officié plus de 9 ans à ce poste. Depuis février 2017 il a remplacé M. Moussa Faki Mahamat à la tête du ministère des Affaires étrangères.

« En tant que représentant légal de notre pays en France, en plus de défendre les intérêts du Tchad et des Tchadiens, je serai disposé à favoriser le retour des compétences des Tchadiens de la diaspora afin de contribuer à l’effort collectif au développement du pays. Nous allons aussi œuvrer au renforcement de la coopération économique, scientifique et culturelle entre le Tchad et la France. » Conclut-il.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :