Nigeria : une trentaine de personnes portées disparues après l’attaque d’une école

INTERNATIONAL – Nouvelles disparitions inquiétantes au Nigeria. Environ 30 personnes étaient portées disparues après l’attaque, jeudi soir, d’une école dans le nord du pays par des hommes armés, ont affirmé vendredi 12 mars les autorités locales dans un communiqué.

Des hommes munis d’armes à feu ont envahi jeudi vers 23 h 30 locale un établissement scolaire à Afaka, en périphérie de Mando, ville située dans l’Etat de Kaduna. Au moment de l’attaque, environ 200 personnes sauvées, des élèves âgés de 17 ans et plus et leurs professeurs ont été enlevés, selon les autorités locales. Mais rapidement alertées, des troupes de l’armée nigériane à proximité sont intervenues et se sont heurtées aux bandits, selon un communiqué du ministère des Affaires internes de l’État de Kaduna.


Il s’agit de la quatrième attaque d’école en moins de trois mois dans le nord-ouest et le centre du Nigeria, où des groupes criminels, appelés “bandits” par les autorités, attaquent des villages, volent du bétail et pratiquent des enlèvements contre rançon depuis une dizaine d’années.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :