Niger : suspension d’une ONG française soupçonnée d’avoir de liens avec une organisation terroriste

0
7

Les autorités de la région de Diffa dans l’est du Niger ont ordonné la suspension jusqu’à nouvel ordre des activités de l’ONG française Acted soupçonnée de “connexions douteuses et subversives au profit d’une organisation terroriste”, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Dans une correspondance adressée au coordinateur de ladite ONG, le gouverneur de la région de Diffa, Issa Lémine, lui a notamment reproché de mener “des activités qui sont en contradiction avec ses statuts et le partenariat qui la lie à l’Etat du Niger”. Il a demandé par conséquent la suspension sine die de ses activités en attendant de clarifier la situation par une enquête déjà en cours.

M. Lémine note qu’il lui a été rapporté, “à plusieurs reprises et par des sources vérifiées, que l’ONG entretient des connexions douteuses et subversives au profit d’une organisation terroriste”.

En août dernier, sept membres d’Acted, six Français et un Nigérien, avaient été tués dans une attaque terroriste revendiquée par le groupe Etat islamique dans le parc animalier de Kouré, à environ 70 km au sud-est de Niamey.

Le Niger subit depuis quelques années des attaques perpétrées notamment par le groupe islamiste Boko Haram dans la région de Diffa et, dans sa partie occidentale, par des groupes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’Ansar Dine et d’autres mouvements rebelles basés au Mali. Ces violences ont fait des centaines de victimes civiles et militaires, ainsi que des dizaines de milliers de déplacés.

Leave a Reply