jeudi 1 décembre 2022

Moussa Saleh Batraki, un jeune bardé de diplômes et d’expérience à la tête du ministère des Affaires foncières

Conseiller technique à la Présidence de la République depuis mai 2021, Moussa Saleh Batraki a été nommé, à l’occasion du remaniement du gouvernement du 25 février 2022, ministre des Affaires foncières, du Développement de l’habitat et de l’Urbanisme. Tchadinfos vous dresse son portrait.

A moins de 40 ans, Moussa Saleh Batraki est un jeune qui a déjà un long parcours. Il est décrit par ses proches comme travailleur et discret. Avant son entrée au gouvernement, il était conseiller technique à la Présidence de la République depuis neuf (9) mois. Mais auparavant, il a travaillé pendant plus d’une dizaine d’années à l’international, à l’Organisation des Nations unies et à l’Union africaine notamment.

En effet, celui qui a deux Masters (l’un en Science politique spécialité Relations internationales et l’autre en Gouvernance des institutions internationales spécialité Coopération internationale et développement) obtenus à Toulouse et Bordeaux en France, après un bref passage comme assistant de recherche au Centre national de recherche scientifique en 2005, intègre le système des Nations unies et sera affecté en Côte d’Ivoire. Il y restera de juin 2007 à février 2011, d’abord comme chargé des Opérations et de la logistique du programme DDR (désarmement-démobilisation-réinsertion) de juin 2007 à juillet 2008 puis spécialiste du même programme et Réforme du secteur de la Sécurité (RSS) à l’Unité Post-crise.

Ce trilingue (français, anglais et arabe) retourne brièvement en France où il travaille dans le secteur privé de février à juillet 2011. En août, il repart en Côte d’Ivoire, cette fois comme coordonnateur du programme DDR. En juin 2012, il quitte définitivement la Côte d’Ivoire pour la Somalie où il sera, jusqu’en avril 2013, responsable du Programme régional de sécurisation des armes légères et de petits calibres (ALPC) pour la Corne de l’Afrique. Il mettra le cap par la suite en Ethiopie voisine en qualité de spécialiste en Réforme du secteur de la sécurité (RSS), un programme d’appui de l’ONU à l’Union africaine.

En janvier 2016, Batraki retrouve son Tchad natal, toujours en tant qu’expert de la RSS au sein de la Force multinationale mixte (FMM). En juin 2017, il quittera à nouveau le pays pour Madagascar où il travaillera pour le compte du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) jusqu’en juillet 2019, avec un intermède de sept mois (août 2017 à mars 2018) en République démocratique du Congo dans le cadre la mission de maintien de paix de l’ONU, la MONUSCO, au titre d’assistant spécial du Représentant spécial adjoint du SG de l’ONU.

Son dernier poste à l’international avant sa nomination à la Présidence de la République était celui de conseiller en Gouvernance et réforme du secteur de la sécurité au Bureau de l’ONU auprès de l’Union africaine en Ethiopie.

Laisser un commentaire

économie

Voici le contenu du plaidoyer de l’ARED sur l’application des textes sur les VBG

A l’issue de l’atelier sur l’application des textes sur les Violences basées sur le Genre (VBG) organisé par l’ARED, les participants ont fait un...

يصادف اليوم الأول من ديسمبر يوم الحرية والديمقراطية الذي تحتفل به البلاد كل عام علي امتداد إثنان وثلاثون عاماً

يصادف اليوم الأول من ديسمبر يوم الحرية والديمقراطية الذي تحتفل به البلاد كل عام علي امتداد إثنان وثلاثون عاماً

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1031 votes · 1032 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité