Moussa Faki s’inquiète des tensions politiques en Somalie

0
352

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a exprimé jeudi son inquiétude face aux tensions politiques actuelles en Somalie, selon Xinhua.

Le président du bloc panafricain “suit avec une profonde inquiétude les graves tensions politiques actuelles en Somalie”, selon un communiqué de l’UA.

Moussa Faki Mahamat a appelé à la plus grande retenue tout en insistant sur la poursuite des contacts et du dialogue entre le président et le Premier ministre du pays afin de trouver une solution politique à la situation actuelle.

“L’Union africaine s’engage à nouveau à renforcer son soutien en faveur d’une paix durable et d’un climat politique stable en Somalie”, a dit M. Mahamat.

Dans un contexte de tensions politiques croissantes dans ce pays de la Corne de l’Afrique, le président somalien Mohamed Farmajo a suspendu lundi le Premier ministre Mohamed Roble en raison d’allégations de corruption.

Le président Farmajo a accusé M. Roble d’être impliqué dans des affaires de corruption et d’utilisation abusive de terres publiques, dans une déclaration faite un jour après avoir accusé M. Roble de ne pas avoir mené à bien le processus électoral.

Selon les analystes, les divergences politiques actuelles entre les deux principaux dirigeants retarderont à nouveau le processus électoral qui doit se terminer début 2022. Les élections parlementaires qui ont débuté le 1er novembre ont déjà été suspendues après que seuls 24 des 275 législateurs ont été élus.

L’organe électoral du pays avait fixé au 24 décembre la date limite pour l’achèvement des élections parlementaires.

Laisser un commentaire