Moussa Faki se félicite de la libération de figures de l’opposition éthiopienne

0
431
Président de la Commission de l'Union africaine

Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine, a salué samedi la libération d’importantes personnalités politiques de l’opposition détenues en Ethiopie.

“Le président se félicite de cet important geste d’apaisement de la situation politique en Ethiopie”, selon un communiqué de l’Union africaine .

Le communiqué a été publié après que le gouvernement éthiopien a libéré vendredi des membres de partis d’opposition importants ou de haut rang emprisonnés ces dernières années.

Parmi les personnes libérées, figurent notamment Sibhat Nega, ancien haut responsable du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), un groupe rebelle actuellement engagé dans un conflit meurtrier avec le gouvernement éthiopien. Il a été arrêté au cours des premiers jours du conflit en cours qui a débuté en novembre 2020.

Selon le président du bloc panafricain, l’initiative du gouvernement éthiopien déclenchera un processus politique ouvrant la voie à la mise en œuvre d’un dialogue national véritablement inclusif pour une solution pacifique et consensuelle aux problèmes politiques et institutionnels auxquels le pays est confronté.

M. Mahamat a également encouragé toutes les parties à s’engager avec courage et détermination, tout en leur assurant, à cette fin, du soutien résolu de l’Union africaine.

Parmi les personnes libérées figurent également Jawar Mohamed, Eskinder Neka et Bekele Gerba, des personnages politiques d’opposition influents en Ethiopie.

Lors de l’annonce de la décision, le gouvernement éthiopien a déclaré que “la clé de l’unité durable est le dialogue. L’Ethiopie fera des sacrifices pour cela”, notant que les problèmes que connaît le pays doivent être abordés dans une approche de dialogue globale.

Laisser un commentaire