L’opposition politique demande le prolongement du recensement biométrique

Dans un mémorandum, les partis politiques de l’opposition demande a la commission électorale nationale indépendante de rallonger de 21jours le recensement biométrique débuté le 26octobre dernier.

L’opposition démocratique dit avoir observé des ratés et des difficultés à différents niveaux de l’enrôlement biométrique. En ce qui concerne le kit d’enrôlement, les ordinateurs portables, imprimantes et webcams ne sont pas en bon état. L’absence ou la déficience des groupes électrogènes dans les centres d’enrôlement, le manque de fourniture et la rupture en carburant sont également à déplorer. Selon l’opposition toujours, il y a insuffisance des kits d’enrôlement, car,  2000 kits pour plus des 8000 centres d’enrôlement.

S’agissant de l’organisation et du déroulement, les partis politiques de l’opposition soulignent le manque de communication sur l’opération. Surtout, en ce qui concerne la vulgarisation des centres d’enrôlement avant le démarrage. Mais aussi, le démarrage inégal sur l’ensemble du territoire avec des retards d’01 à 15jours. La non maitrise de l’outil informatique et du logiciel intégré par les agents enrôleurs due aux problèmes du recrutement et l’insuffisance de la formation est décriée par l’opposition. Cette dernière déplore en outre l’insuffisance numérique des superviseurs, la distribution illégale des actes de naissance du fait du recensement pour enrôler des mineurs.

Afin de corriger donc ces manquements, l’opposition démocratique propose de rallonger de 21 jours le délai de 45 jours imparti.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :