Tchad : la MPCT procède à  “l’opération coup de cœur” en faveur de la bibliothèque nationale

Tchad : la MPCT procède à “l’opération coup de cœur” en faveur de la bibliothèque nationale

L’opération “coup de cœur” en faveur de la bibliothèque nationale a eu lieu ce samedi. Les activités sont lancées par la ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat. A cet effet, les partenaires les associations, les personnes de bonne volonté etc. ont fait des dons.

A l’occasion de la 3e édition du mois du livre et de la lecture édition 2019, la coordination de la Maison de patrimoine culturel du Tchad (MPCT) a initié l’opération “coup de coeur”.   L’objectif de cette rencontre est de mobiliser les peuples du Tchad à contribuer au développement de la bibliothèque nationale qui ne comptait que 6.000 ouvrages et livres.

Les partenaires nationaux et internationaux présents à la cérémonie ont fait des dons en espèce et en nature à l’endroit de la bibliothèque. Il s’agit de livres, documents numériques, fonds, etc. le tout pour renforcer la bibliothèque. Les portes de la bibliothèque nationale restent ouvertes du lundi au vendredi, entre 7heures et 15heures pour la réception de tout livre ou aide de toute personne de de bonne foi.

Arnaud Dingammadji, coordonnateur général de la MPCT lance un appel à tout citoyen d’œuvrer activement pour le sauvegarde du patrimoine tchadien. « Ce jour est un grand jour, car nous l’avons rêvé… Nous formulons le souhait que cette opération coup de cœur puisse porter de grands fruits, qu’elle puisse nous permettre de collecter le maximum de livres et de documents d’archives possibles au bénéfice de tout notre peuple. C’est également une façon de contribuer ensemble à la sauvegarde de notre patrimoine, de notre identité et de notre mémoire nationale. C’est une œuvre citoyenne, volontaire et surtout patriotique », déclare-t-il.

Madeleine Alingué, ministre du Développement touristique, de la Culture et de l’Artisanat, quant à elle, appelle à la prise de conscience dans la gestion et l’apport de ces dons pour la bibliothèque. Elle dit: « Le fait même d’ouvrir la bibliothèque nationale au public grâce à un don étranger interpelle la conscience de tout le peuple tchadien. En même temps, chacun de nous a son devoir. Car il s’agit d’une question hautement patriotique et de souveraineté nationale. »

Cette initiative s’étalera jusqu’à la fin du mois du livre et de la lecture, le 30 novembre 2019.

Noudjimadji Perline, Stagiaire

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :